Affichage des articles dont le libellé est visites. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est visites. Afficher tous les articles

dimanche 18 juin 2017

Une tarte mousseuse aux groseilles et une balade à Blomberg

En VO, Riebiselschaumkuchen, pour les joueurs de Scrabble, le jackpot !!!

C'est une tarte que je veux faire depuis fort fort longtemps. J'avais la photo du livre dans un coin de ma tête, aussi, quand j'ai vu les premières groseilles ce matin, ça a fait tilt !

Je savais que j'allais certainement aimer ce dessert, mais le résultat va au delà de mes espérances ! Et pourtant, les desserts simples sont si faciles à rater ... Donc ici, on a une tarte aux fruits qui atteint le parfait équilibre -pour moi hein !- : acidité maîtrisée, croûte croustillante et goûteuse, garniture de fruits à peine cuits dans une mousse fondante. A faire et à refaire, ce n'est que le début de la saison des groseilles !





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 septembre 2016

Les petites choses de Paris # La fondation Vuitton

J'ai profité d'un séjour éclair à Paris pour visiter la Fondation Vuitton à coté du jardin d'acclimatation. La prochaine exposition commence le 22 octobre, pas grave, j'étais surtout venue pour le bâtiment conçu par Franck Gehry . Et je n'ai pas été déçue !!!


Donc, disons qu'on part de ce croquis ...


pour aboutir à ce bâtiment qui évoque un navire à voiles. Pas mal hein ?


A l'entrée, on te donne un joli parapluie blanc pour patienter parce qu'il fait chaaauuudd ...


Partout du bois, de l'acier, du verre,



L'exposition d'Olafur Eliasson dans le Grotto (au sous-sol quoi)



La Défense vue d'une des terrasses




Au départ, j'étais un peu contrariée de ces couleurs qui habillent les panneaux de verre, mais en regardant les photos du bâtiment blanc, je suis bien contente d'avoir vu la version colorée !




Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 6 avril 2013

Les petites choses de Paris # Balade à Montmartre

Oui, mais en partant de la place de Clichy, et en flânant tout doucement dans les petites ruelles qui montent vers le Sacré-Coeur ...





L'envie soudaine de voir à nouveau "Amélie Poulain" ...




Soudain au fond d'une ruelle, la maison de Dalida.


On tourne à droite, on emprunte un tout petit passage, et voici le Moulin de la Galette !










L'envie de revenir et de monter par l'autre coté de la colline, c'est bon signe quand l'idée vient des enfants !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 10 mars 2013

Les petites choses de Paris # Quartier des Buttes-Chaumont et Latte Matcha

Les amis, hier, j'ai découvert l'endroit où j'aimerais habiter si je devais déménager à Paris intra-muros. Dans une des villas de la Mouzaïa.
 


Sur les hauteurs du 19ème arrondissement, il y a un petit quartier tranquille composées de ruelles piétonnes, appelées villas ou allées. Elles sont bordées de maisons avec des petits jardins - des jardinets si on veut être précis.


D'ici quelques semaines, on devine que ces villas seront envahies par la végétation.




Ah... Attendez ... on me souffle dans l'oreillette que ça va pas être possible ... à moins de s'endetter pour 3 générations ... Tant pis, c'est un quartier qui mérite le détour pour découvrir une facette plus calme de Paris. Et le parc des Buttes-Chaumont se situe juste à coté.


Le parc a été aménagé sur l'emplacement d'anciennes carrières de gypse. Il est tout en relief, articulé autour d'un lac et d'une montagne au sommet duquel on aperçoit un petit temple. En ce samedi matin, on se serait cru au paradis des joggeurs, des pratiquants du taï chi et de la méditation. Moi, j'ai préféré m'asseoir en terrasse et boire un thé au soleil !

Le Sacré-Coeur.




Une très jolie promenade que j'ai prolongée l'après-midi à la bibliothèque nationale François Mitterand, mais ça, c'est une autre histoire ...


Latte Matcha

Je me fais de temps en temps un latte matcha, mélange de lait végétal et de poudre de thé matcha. Ça change du thé nature, j'aime bien le petit goût particulier du matcha, et il parait que c'est plein de bonnes choses !


Depuis que ma vendeuse préférée m'a dit que ce thé se conservait très bien dans le bac à légumes du frigo, mon thé matcha garde sa belle couleur et son goût d'herbe au moins six mois. Car oui, cette boisson a clairement un goût d'herbe fraîche, c'est vraiment spécial ! Et je suis la seule à en boire à la maison.

J'ai utilisé mon mousseur à lait pour faire le mélange et dissoudre correctement le thé, mais un petit fouet fera parfaitement l'affaire.



pour 1 tasse de latte matcha
- 60ml d'eau
- 180ml de lait végétal (j'aime bien avec de l'amande ou de l'avoine)
- 1/2 à 1cc de poudre de thé matcha, selon ce que vous pouvez supporter de goût d'herbe
- du sirop d'agave ou du miel pour sucrer

Placez le thé dans un contenant haut. Dans une petite casserole, faites bouillir l'eau. Versez la sur le thé et mélangez bien à l'aide du mousseur ou d'un petit fouet.


Chauffez le lait dans la même casserole. Ajoutez au thé dissout, mélangez, sucrez à votre goût et versez dans une tasse. Dégustez de suite.




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 13 décembre 2012

Les petites choses de Paris # Musée des Arts décoratifs et Boco

Mardi dernier, j'ai profité de la visite de ma maman pour remettre les pieds dans un musée.Il parait que Sécotin est allergique ...

En plus de la cuisine, j'aime tout ce qui touche à la déco. C'est donc moi qui ai choisi notre destination. Un, deux, trois enfants à l'école, zou, direction le palais du Louvre dont le pavillon Marsan abrite le musée des Arts décoratifs depuis 1905. Un musée que je vous recommande chaudement, que vous ayez quelques heures ou une journée à y consacrer.

Musée des Arts décoratifs - 107, rue de Rivoli - Métro Tuileries ou Palais Royal

Déjà, le musée offre une vue magnifique sur Paris, je ne m'en lasse pas ...

 



Alors, qu'est ce qu'on peut voir dans ce musée, Sécotine ? Et bien du mobilier, des tapisseries, des bijoux, des sculptures, des jouets, tous ces objets qui témoignent de l'évolution des Arts décoratifs du Moyen-Âge à nos jours. L'exposition est agencée de manière chronologique ; elle montre comment les objets exposés sont directement liés aux modes de vie, aux progrès techniques, à la période politique ou à l'évolution des goûts. Pour illustrer le propos, le parcours est jalonné de reconstitution de pièces ou d'appartement d'époque, avec ses boiseries ou ses tapisseries, son mobilier et ses bibelots.

La partie consacrée à la mode étant en cours d'aménagement (ouverture le 13 décembre), nous avons commencé par la galeries des bijoux. Sur quelques dizaines de mètres et dans une semi-obscurité, on découvre l'histoire de la joaillerie du Moyen Âge à nos jours avec des pièces magnifiquement mises en valeur sur du velours noir. De l'autre coté, tout un pan de mur pour expliquer les différents techniques et matériaux utilisés. Je sais quoi commander si le papa Noël me demande !

Dommage que par manque de temps, nous n'ayons pas pu visiter l'exposition temporaire de Van Cleef & Arpels !

Photo musée des Arcs décoratifs

Évolution de l'assise au fil des temps, on se croirait presque dans un magasin IKEA, sauf que tu peux rien emporter, c'est pas plat ...









Mon préféré ! Ce rhinocéros cache un secrétaire pleins de tiroirs et de cachettes.



Parce qu'il nous fallait déjeuner rapidement, j'ai emmené ma maman chez Boco. Boco, c'est un peu un fast food de luxe : les plats sont présentés dans des bocaux Weck, tu prends un panier, tu te sers sur les linéaires, ça va très vite. Il y a un trio entrée-plat-dessert à 15€ par jour. Chaque plat a été supervisé par un chef étoilé, les ingrédients utilisés sont bio, le tout est clairement identifié sur une joli étiquette. Tu peux manger sur place, ou emporter tes bocaux, ce que j'ai fait la 1ère fois (sauf que c'est super lourd !). Pour la naissance du concept, les chefs associés, les cartes ou autres infos, c'est par ici.





La qualité est au rendez-vous, tous les plats goûtés sont délicieux, avec un gros coup de cœur pour les lasagnes de polenta, champignons et épinards. Et les desserts ... ah les desserts ... Le petite tarte tout orange est tout simplement une merveille ! Sauf que le bocal est tout petit ...

L'accueil est également très agréable, ce qui n'est pas toujours le cas dans ce genre d'enseigne. Bref, j'y retournerai certainement !

Deux petits bémols néanmoins : le pain est payant, 50 centimes la demi tranche, ok c'est anti gaspi mais ça fait un peu cher la miche de pain ! Concernant les quantités, les gros appétits n'y trouveront pas leur compte, à moins de rajouter un accompagnement, et donc d'alourdir la facture.

Boco - 3, rue Danielle Casanova 75001 Paris


Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...