Affichage des articles dont le libellé est ustensile. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est ustensile. Afficher tous les articles

mardi 14 juillet 2015

Un petit nouveau dans ma cuisine # Extracteur de jus Sana 707 by Omega

Trois ans que j'en rêvais, Sécotin l'a fait en début d'année. Et en plus, j'ai eu le droit de le choisir :-) Quoi ça ? Mon extracteur à jus !

Si j'ai hésité tellement longtemps avant d'acquérir un extracteur de jus, c'est que je me suis longtemps posé la question de son rapport utilité/prix. Nous sommes un famille de 5 qui ne consomment justement pas énormément de jus. On mange beaucoup de légumes, un peu moins de fruits, et le tout plutôt entiers. Alors un bidule légèrement encombrant à presque 400€, ce serait pas un peu gadget ? Et bien non (sinon, je ne m'embêterais pas à faire un article dis donc !), parce que mon extracteur de jus, il fait bien plus que du jus !


Mais viens d'abord que je te présente la bête :


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 février 2014

Gaufrettes de polenta au pécorino

Il y a quelques semaines, je me baladais dans le quartier du jardin du Luxembourg. Encore un très chouette coin à découvrir. Dans la petite rue Monsieur-le-Prince, il y a la librairie des éditions La Plage. Il semblerait que je possède une grande partie de leur publication culinaire. Je suis un peu obligée d'y entrer. Ah bon ? Quand je ressors, ma bibliothèque a trois nouveaux petits à accueillir ...




La première recette cuisinée de l'ouvrage Polenta a été les gaufres sucrées. Un vrai délice, des gaufres bien croustillantes qui dévoilent un intérieur fondant, fondant ... "Maman, tu les refaits quand tu veux !" Crois moi, c'est pas si fréquent  ...

Évidemment, ça m'a donné des idées de gaufres salées. Et puis quand j'ai avisé mes plaques à gaufrettes jamais utilisées, j'ai reposé illico celles à gaufres. Là, on est sur du sérieux : des gaufrettes bien croustillantes, toutes douces, au bon goût de fromage. Pour accompagner ta soupe du soir, ça fait tout de suite plus classe ! Pour grignoter telle quelle aussi.




Gaufrettes de polenta au pécorino

Evidemment, cette recette fonctionne parfaitement dans un moule à gaufres si tu n'as pas de moule à gaufrettes. Pour des gaufres crousti-fondantes alors.
Et puis mon premier choix de fromage était du beaufort (que je n'avais pas), contrairement au pécorino (qui attendait dans mon frigo). Avec du comté ça doit être pas mal non plus ...

pour une vingtaine de gaufrettes
- 100g de pécorino (ou autre fromage)
- 25cl d'eau
- 25cl de lait
- 80g de polenta
- 50g de beurre en morceaux
- 140g de farine
- 1 oeuf

Râpez finement le fromage, avec un râpe microplane par exemple.

Faites bouillir le lait et l'eau dans une casserole moyenne. Ajoutez la polenta et remuez avec une cuillère en bois le temps de cuisson indiqué sur votre paquet de polenta. Ôtez la casserole du feu, incorporez le beurre et le fromage jusqu'à ce qu'ils soient fondus. Laissez refroidir quelques minutes.

Lorsque le mélange est tiède, incorporez l’œuf et la farine à la polenta (directement dans la casserole, ça t'évitera de la vaisselle). Salez, poivrez, et ajoutez de la muscade si vous aimez.

Faites chauffez votre gaufrier avec les plaques à gaufrettes.


Placez une grosse cuillère de pâte sur chaque empreinte, fermez sans trop appuyer, et laissez cuire 3-4 minutes (après, ça dépend de ton gaufrier ...). Sortez les gaufrettes, laissez légèrement refroidir et dégustez sans attendre ! Les gaufrettes se garderont un jour dans une boite en fer, à température ambiante. Il suffit de les passer au grille-pain quelques instants pour qu'elles retrouvent leur croustillant !



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 juin 2011

Classique #14 - Gnocchis à la farine

C'est lors de nos premières vacances en Toscane qu'on a appris à faire ces gnocchis à la farine. Ils sont bien plus facile à manipuler que leur cousin à la pomme de terre et j'ai toujours des petites mains volontaires pour les façonner. De là à dire que c'est un jeu d'enfant ... T'en dis quoi, Fabienne ?

Sortir mes petites planches en bois rainurées me transporte toujours un peu au Sud. Je vous montre ?






C'est pas moi !






Classique #14 - Gnocchis à la farine

Ingrédients pour 5-6 personnes

Vous pouvez doubler les quantités, les gnocchis se congèlent très bien

- 500g de farine (j'ai utilisé 200g de farine de maïs et 300g de farine de blé)
- 30 cl d'eau tiède
- 1 cc de sel fin
- 1 cs d'huile d'olive


C'est tout ? Ben oui, j'ai pas dit que c'était une recette compliquée !!


Préparez  une plaque ou un plateau fariné avec un torchon pour couvrir les futurs gnocchis. Vous aurez aussi besoin d'un peu de farine, d'un couteau et de la fameuse planche rainurée (ou d'une fourchette si vous n'en avez pas).

Mélangez tous les ingrédients dans un grand bol (qui peut se fermer) pour obtenir une boule de pâte souple. Rajoutez un peu d'eau si nécessaire. 

Prélevez une tranche de pâte et fermez le bol afin que le restant de pâte ne dessèche pas. Façonnez un boudin d'environ 1 cm de diamètre sur le plan de travail fariné. Coupez des morceaux d'environ 1 cm.

Placez un morceau sur la planche rainurée. Le pouce appuyé à 45°, poussez la pâte vers l'arrière en appuyant légèrement : le gnocchi s'enroule et se forme tout seul. Ne vous désespérez pas, vous trouverez le bon mouvement au bout de quelques essais. 



Ça marche aussi avec le dos d'une fourchette, c'est juste un peu moins joli.


Placez les gnocchis formés sur la plaque farinée et couvrez les du torchon. Procédez ainsi avec les reste de pâte. Farinez régulièrement les gnocchis sur la plaque afin qu'ils ne collent pas entre eux. 

On dirait plein de petits vers ...
Vous pouvez les garder au réfrigérateur une journée dans une boite hermétique ou les congeler cru.

Au moment de la cuisson, faites bouillir une grande quantité d'eau salée. Plongez y les gnocchis frais ou congelés. Ils sont cuits lorsqu'ils remontent à la surface. Sortez les à l'aide d'une écumoire, répartissez dans les assiettes, et dégustez avec la sauce de votre choix.

Sécotine vous conseille une sauce bien crémeuse, comme la crème de parmesan, qui va s'accrocher aux rainures et se glisser dans le creux des gnocchis.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 11 avril 2011

Raviolis au chèvre et à l'ail des ours, crème de petits pois

Deuxième épisode de la saga "ail des ours", et peut être aussi le dernier. Car quand j'ai fait ma cueillette samedi, j'ai vu les premières fleurs. Damned ! C'était court cette année ou c'est moi ?

Je vous livre la petite histoire sur l'origine du nom de cette herbe ; les anciens avaient constatés qu'après des mois d'hibernation, les ours consommaient des quantités de cet ail sauvage pour relancer leurs fonctions digestives, enzymatiques et circulatoires, et ainsi se prémunir contre les agressions bactériennes et retrouver de nouvelles forces. Faudra que je fasse gaffe aux ours la prochaine fois ...

C'est Lilo de cuisine campagne qui m'a donné envie de faire des raviolis. Chez elle, tout semble si simple, les explications sont limpides et les photos magnifiques. La recette pourra vous paraître longue, mais quelle satisfaction de déguster ses propres raviolis !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 29 décembre 2010

Classique # 11 - Spaezles campagnards

Mais alors qu'est ce que c'est donc que ces spaetzles ?

C'est une sorte de pâte aux oeufs de texture molle, qu'on trouve surtout dans le Sud de l'Allemagne, en Autriche et en Alsace. On les appelle Spätzli or Chnöpfli en Suisse, ou encore Knöpfle en Hongrie. De par leur texture irrégulière, les spaetzles accompagnent à merveille tout ce qui est un peu rustique et en sauce, comme le boeuf bourguignon de Fabienne.

La particularité des spaetzles campagnards est d'utiliser du fromage blanc à la place d'eau pour humidifier la pâte. Le fromage blanc donne des spaetzles bien moelleux avec un petit goût imperceptible. La recette provient de Marmiton, via les classeurs de Fabienne.



Spaezles campagnards

Ingrédients pour 6 personnes en accompagnement
- 300g de farine (j'utilise 200g de farine spéciale spaetzle du moulin du Hibou, correspondant à de la T80, et 100g de farine complète)
- 3 beaux oeufs
- 300g de fromage blanc
- 1 cc de sel fin

Dans un grand bol, mélangez tous les ingrédients pour obtenir une pâte homogène. Laissez reposer 1 heure si possible.

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée dans une casserole. Les spaetzles se cuisent pas petite quantité. Placez une "râpe" à spaetzle au dessus de la casserole. Mettez un peu de pâte dans le container carré et "râpez" les spaetzles. Des gouttes de pâtes vont tomber dans l'eau. Quand elles remontent à la surface, sortez les à l'aide d'une écumoire et placez les dans une passoire. Répétez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.


Vous ne disposez pas de cet ustensile ? Pas de panique. Avant, j'utilisais soit le panier de mon cuit vapeur avec mon racloir à pâte (il a certainement un petit nom que je ne connais pas),


ou alors une petite planche à découper sur laquelle je disposais une cuillère de pâte. J'inclinais ma planche au dessus de la casserole, et je faisais tomber des petits morceaux de pâte à l'aide d'un couteau. J'ai même vu qu'on pouvait utiliser un presse purée à poussoir pour des spaetzles plus fins.

Une fois tous les spaetzles cuits, faites chauffez un peu de beurre dans une grande poêle, jetez y les spaetzles et faites les colorer. Servez tels quels avec une noisette de beurre, ou avec le boeuf bourguignon de Fabienne, ou avec tout autre sauce de votre choix.

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 décembre 2010

Brigitte keks et sablés tout simples

Avec ma copine de cuisine Fabienne, on s'est acheté un truc complètement inutile : un emporte-pièce petit beurre où on peut glisser des lettres et donc écrire sur le petit beurre ! Cet ustensile a même un petit nom : Brigitte keks.


Complètement inutile, que je vous disais. Si Fabienne ne sait pas trop quand elle l'utilisera (peut être même bien qu'il dormira dans un placard jusqu'à l'année prochaine :) ), j'ai préparé une pâte à sablés dès que j'ai eu 10mn hier soir. J'ai choisi des sablés tout simples de Conticini vu chez Beau à la louche, dans son pot de thèse. Si vous voulez des trucs et astuces ou des recettes pour un buffet de 25 personnes, allez vite faire un tour sur le billet !

Comme d'habitude, j'ai modifié la recette selon le contenu de mes placards. J'ai obtenu des petits gâteaux délicieusement sablés, un peu rustique, et avec un petit air de biscuit Digestive. Et aussi estampillés Noël ! Sacrée Brigitte !



Sablés tout simples

Ingrédients pour une quarantaine de petits beurres
- 300g de beurre pommade
- 130g de sucre de canne complet
- 40 de sucre semoule
- 1 gousse de vanille ou 1/4 cc de poudre de vanille
- 420g de farine
- 60g de farine complète
- 1 cc rase de sel fin (4g)
- 2 sachets de levure chimique (20g)

Sortir le beurre 1 ou 2 heures avant de réaliser la recette afin qu'il soit mou.
Mélangez le beurre avec les 2 sucres jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ajoutez la poudre de vanille, ou les graines de la gousse. Dans un bol, mélangez les farines, le sel et la levure, puis ajoutez au mélange précédent. Emballez la pâte dans du film alimentaire, et placez au réfrigérateur pour au moins 3 heures (1 nuit chez moi).
Sortez la pâte du froid 1/2h avant de la travailler. Abaissez la pâte au rouleau sur une épaisseur de 4-5mm. Découpez les sablés à l'aide d'un emporte-pièce jusqu'à épuisement de la pâte. Disposez les biscuits sur une feuille de papier cuisson ou un silipat. Placez au frais pendant 45mn, puis cuire environ 15mn dans un four préchauffé à 180°C ou 160°C chaleur tournante. 
Conservez dans une boite en métal.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 17 octobre 2010

Le nouveau copain de Sécotine : le déshydrateur ! Et saumon séché confit à l'érable

Ca me trottait dans la tête depuis un petit moment. J'avais fait des comparaisons sur le net, repéré des recettes l'utilisant. C'est un appareil qui semble commun en Amérique du Nord, car j'ai trouvé beaucoup de ressources sur les blogs québécois, une bonne occasion de côtoyer un français que j'adore. Et puis septembre arrivant, Sécotin ayant dépensé tous ses sous à la foire au vin, j'ai sauté le pas et commandé mon déshydrateur.

Tadam, la bête
J'ai pris un modèle avec minuterie car les temps de séchage sont assez longs et Sécotine est tête en l'air. L'appareil s'arrête comme un grand à la fin du temps défini.
Et pour le tester, une recette des banlieusardises qui m'a fait saliver rien qu'en l'imprimant, le saumon séché confit à l''érable.

Saumon séché confit au sirop d'érable

Ingrédients
- 3 pavés de saumon ou
- 4 cs de sauce soja
- 4 cs de sirop d'érable
- 1 cs de jus de citron
- 1 cs d'huile de sésame
- facultatif: 1 cc de gingembre en poudre ou frais, de la coriandre, 1 gousse d'ail pressée...

Réalisation
Mélanger tous les ingrédients de la marinade.
Enlever la peau du saumon et les arrêtes s'il en reste. Couper le en tranches fines. Faites mariner les morceaux de saumon à température ambiante pendant 30 mn.
Déposer les sur les grilles du déshydrateur et laisser déshydrater pendant environ 5h à 60°C.


Le saumon est prêt quand il perd sa teinte rosâtre et devient légèrement transparent.
Décoller les morceaux et laisser reposer au moins 1h au réfrigérateur.

Le saumon séché remplace avantageusement les lardons dans une salade ou une omelette. Tel quel, c'est délicieux aussi !

N'est-ce pas ?
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...