Affichage des articles dont le libellé est maligne. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est maligne. Afficher tous les articles

vendredi 4 octobre 2013

Le ketchup épicé et un peu fumé de ma maman

Loin de moi l'idée de recopier la fameuse sauce rouge incontournable dans mon frigo. Ce serait comme d'essayer de faire du Coca-cola ou des Springles !

Tiens, et si je faisais ma maligne ?



L'année dernière, ma maman m'avait rapporté un pot de sa production maison, ainsi que la recette. Le petit goût épicé m'avait beaucoup plu, et puis la recette s'est noyée dans ma liste des "à faire". C'est la vue de tomates bien charnues cet été qui m'y a fait repensé. J'ai rajouté du gingembre (plus de piquant !), et un peu de thé fumé, parce que je mets du thé fumé partout en cuisine ! Mon ketchup n'est pas aussi rouge ni aussi lisse que son cousin du commerce, mais j'aime son goût qui se révèle au fil des bouchées. Limite je pourrais le manger à la petite cuillère, dis donc !




Le ketchup épicé et un peu fumé de ma maman

pour environ 80cl de ketchup
- 1kg de tomates bien mûres ou 800g de coulis
- 1 gros oignon
- 3 gousses d'ail
- 4 cs de vinaigre balsamique
- 2 cs de sucre rapadura, ou 3 cs de sucre roux
- 1/2cc de 5 épices
- 1/4cc de piment de cayenne
- 2 à 3 cm de gingembre râpé
- 2 cs de thé fumé


Si vous utilisez des tomates fraîches, épépinez les et coupez les en gros morceaux.

Émincez l'oignon, écrasez les gousses d'ail avec le plat du couteau. Faites chauffer un peu d'huile dans une cocotte et faites y revenir l'oignon et l'ail quelques minutes sans colorer.

Ajoutez les autres ingrédients, sauf le thé. Salez et poivrez. Mélangez, portez à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter à découvert. Dès que vous avez assez de liquide, faites infuser le thé dans un sachet en papier ou une boule à thé. Retirez le au bout de 5-6 minutes. Après 40 minutes, le mélange devrait avoir épaissi. Si la consistance est trop liquide, vous pouvez diluer 1cs de fécule dans un peu d'eau, l'ajouter au ketchup et laisser cuire quelques instants.

Mixez finement et versez dans des récipients en verre préalablement ébouillantés. Fermez, et laissez refroidir avant de consommer. Le mien se garde maintenant depuis plus d'un mois.


Si tu aimes la sauce BBC, je te conseille celle de Mlle Pigut , avec justement du thé fumé.

Une autre recette de ketchup bien rouge ? Va faire un tour chez Mathieu !

Tu es du coté de Versailles ce week-end ? Ne manque pas les saveurs du potager du roi, avec des visites thématiques, des dégustations, des animations ...

Bon week-end !!! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 14 octobre 2011

Guimauves au miel et à la fleur d'oranger enrobées de chocolat

L'autre soir, ma maman est venu me narguer avec une boite pleine de friandises : des guimauves, des pâtes de fruits, une pomme d'amour et des caramels au beurre salé.

Le lendemain soir, tout avait étrangement disparu.

Sachant que :

1. je suis capable de manger tout un paquet de nounours guimauve au chocolat en une fois,
2. il me reste 5 paquets de gélatine de quand j'ai envoyé Sécotin faire les courses pour cette recette,

devinez un peu ce que j'ai trafiqué dans ma cuisine le week-end dernier ?? Mais oui ! La recette régressive !




Guimauves au miel et à la fleur d'oranger enrobées de chocolat (recette de Alice Délice)

Matériel nécessaire : thermomètre de cuisine - robot type kitchenaid ou kenwood

Ingrédients
- un peu d'huile
- 50g de sucre glace
- 50g de fécule (arow root pour moi)
- 110g de blancs d'oeufs à température ambiante (environ 4)
- un peu de jus de citron
- 500g de sucre cristallisé
- 200g d'eau
- 30g de miel
- 34g de gélatine
- 3cs d'eau de fleur d'oranger (vous pouvez utiliser un autre arôme)
- colorant alimentaire (facultatif)

- 300g de chocolat au lait pour l'enrobage


Mélangez le sucre glace et la fécule.

Préparez un moule d'environ 30*20cm (ou un carré de pâtisserie posé sur une feuille) en l'enduisant d'huile et en le chemisant avec le mélange sucre glace-fécule.

Dans une casserole assez haute, mettez 460g de sucre, le miel et l'eau. Cuire à 121°C ; ça a pris environ 15 minutes chez moi.

Pendant ce temps, mettez la gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide.
Montez les blancs en neige ferme dans le bol du robot avec le jus de citron et en ajoutant le reste du sucre à mi-parcours. Réservez.
Mettez les 3cs d'arôme dans une petite casserole, ajoutez la gélatine essorée et la liquéfier à feu tout doux.
Lorsque le sucre est cuit, retirer du feu et versez la gélatine aromatisée dans le sucre. Ajoutez éventuellement le colorant. Remuez pour bien mélanger.

Remettez le robot en marche à petite vitesse et versez le sucre bouillant en filet sur les blancs en neige. Continuez de battre jusqu'à refroidissement (encore 15 minutes pour moi). 

La masse doit être assez refroidie pour que la gélatine ne tombe pas au fond, mais pas trop quand même pour pouvoir être coulée. Donc, si vous utilisez un moule, pas de soucis ça va vite, on verse dans le moule et on égalise. Par contre, si vous voulez utiliser une poche à douille, ou des petits moules, laissez moins refroidir pour garder la masse plus fluide. Je dis ça je dis rien, mais pour une première guimauve, je conseille le grand moule.

Mettez au frigo pour au moins deux heures. Lorsque la masse est bien ferme, la poudrer du mélange sucre glace-fécule, la démouler et la découpez en petits dés. Placez quelques cuillères de sucre-glace-fécule dans un grand saladier, jetez y une dizaine de morceaux de guimauve et faites les roulez pour bien les enrober du mélange. Placez sur un plateau et faites sécher les guimauves à l'air libre une nuit.


Les guimauves sont déjà très très bonnes nature, mais j'ai choisi de faire un brouillon de nounours guimauve (le goût mais pas la forme quoi) en les enrobant de chocolat au lait. Et pour corser le tout, et parce que Sécotine aime faire sa maligne, j'ai voulu tempérer mon chocolat pour qu'il soit bien brillant et sans tâche blanches moches.

Je vous laisse lire les articles récapitulatifs sur le pourquoi du comment du tempérage du chocolat, chez Mercotte,  chez chocoholic ou chez lignes et papilles par exemple.

Vous pouvez aussi faire fondre le chocolat tout simplement et éviter ainsi le stress du thermomètre.

Quelle que soit la méthode choisie, gardez une casserole de bain marie chaud hors du feu et à proximité ; elle vous servira à liquéfier légèrement le chocolat si nécessaire. Placez les guimauves une à une dans le chocolat fondu, enrobez les (j'ai utilisé des baguettes chinoises pour manipuler mes guimauves) et faites les sécher sur une feuille silicone ou de papier sulfurisé. Veillez à travailler rapidement afin que la couche d'enrobage ne soit pas trop épaisse. Placez le chocolat au dessus du bain marie s'il se solidifie trop. Laissez sécher les guimauves quelques heures avant de les placer dans une boite en carton ou en fer. Elles sont sensées se garder deux semaines.



Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 23 juillet 2011

Gâteau chocolat - amaretti

Cette recette n'avait pas vocation à être publiée. En goutant ce gâteau à la sortie du four, je l'ai trouvé quelconque et inintéressant, insulte suprême dans la cuisine de Sécotine, juste avant carrément mauvais.

En fait, il cachait son jeu.

Il faut qu'il REPOSE pour développer ses arômes et sa texture.

Donc, quand j'en ai pris un morceau le lendemain avec mon café, histoire de le liquider, la texture était devenue fondante juste comme il faut, avec des saveurs complémentaires d'amandes, de chocolat et d'alcool. J'en ai vite  repris un bout pour vérifier que je ne rêvais pas !

Cerise sur le gâteau, si je puis dire, je l'ai entièrement fait au robot mixeur. Laissez vous tenter !




Gâteau chocolat - amaretti (recette adaptée de à l'italienne tous les jours de Giada de Laurentiis)

Ingrédients pour un moule à tarte de 24 cm, ou 4 plaques d'empreintes à financiers
- 140g de chocolat noir
- 80g d'amandes en poudre
- 60g de biscuits amaretti
- 110g de beurre à température ambiante
- 150g de sucre
- le zeste d'une orange non traité
- 4 gros oeufs
- 2cs de cacao non sucré pour saupoudrer

Beurrez un moule à tarte ou préparez des empreintes silicone.

Préchauffez le four à 180°C ou 160°C.

Faites fondre le chocolat. 
Dans le bol du robot, moudre les biscuits. Débarrassez dans un bol.
Mettez le beurre et le sucre dans le bol du robot et mixer brièvement pour obtenir une consistance lisse et crémeuse en ajoutant les œufs un à un. Incorporez les zestes d'orange, les amandes, les biscuits en poudre et le chocolat et mélangez pour obtenir une pâte lisse.

Versez la pâte dans le moule et cuire 30 à 35 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre du gâteau ressorte propre. Adaptez le temps de cuisson si vous utilisez des petites empreintes.

Laissez refroidir le gâteau avant de le démouler. Saupoudrez éventuellement de cacao et laissez reposer jusqu'au lendemain.



Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...