Affichage des articles dont le libellé est carotte. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est carotte. Afficher tous les articles

mardi 26 septembre 2017

La soupe qui ne savait pas trop qui elle était ...

C'est un peu la cousine du chowder, mais sans les patates.
Elle aimerait bien être épaisse, mais pas trop quand même. 
Et aussi un peu épicée. Juste ce qu'il faut.
Elle embarque du fenouil, légume que je n'accommode pas très souvent en soupe.
Carotte, fenouil, courge et maïs, pour aller du croquant au fondant.
Et pour le peps, ce trait de jus de citron indispensable juste avant de déguster ...

... je te présente LA soupe de mon mois de septembre ! Lequel a failli m'achever.

Vous aussi vous avez eu du mal à rentrer cette année ? Heureusement, tout semble maintenant s’emboîter à peu près, je vais enfin pouvoir reprendre une activité normale par ici !




Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 juillet 2017

Terrine de lentilles et sarrasin + salade de carottes aux noisettes

Encore une agréable surprise tirée du livre Sarrasin de Clémence Catz !

Voici une recette couteau suisse comme je les aime. La terrine se mange chaude ou froide, tartinée sur du pain ou nature avec une salade, elle supporte très bien le transport pour partir en pique-nique, et même les grosses chaleurs ! Remarque, pas besoin aujourd'hui, on se croirait en octobre ...

J'avais pensé y rajouter des champignons pour plus de moelleux, n'en ayant plus, je me suis rabattue sur des carottes. Bonne pioche, mais j'essaierai quand même avec des champignons la prochaine fois ;-)

Je l'ai accompagné aujourd'hui d'une salade de carottes aux noisettes. Quand je suis pressée, je me contente d'un assaisonnement à l'huile de noix et jus de citron, mais là, j'ai sorti le grand jeu avec cet assaisonnement crémeux aux multiples saveurs. L'essayer, c'est l'adopter ! Et pas seulement avec des carottes, mais aussi avec du chou ou tout légume un peu dur.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 9 mai 2017

Nouilles soba, carottes et tofu, sauce divine aux cacahuètes {Vite fait, bien fait !}

Dis donc Sécotine, ce serait pas un Bouddha bowl ??? Mais si, tu as raison !!! Et dire que j'en mange depuis des années, je dis juste "assiettes complètes" !!!

En farfouillant dans les archives de mon blog, je m'aperçois que j'ai déjà publié une recette très similaire l'année dernière. Comme quoi, je reviens toujours vers les mêmes et bonnes choses ;-) 

Je te donne quand même la version du jour, encore plus vite cuisinée si tu y passes une dizaine de minutes la veille. Si tu ne gardes qu'un élément de la recette, je vote pour la sauce aux cacahuètes qui sublime n'importe quel plat et s'avère quasi magique pour faire manger des légumes à ma-fille-si-difficile mais qui m'écrit de si jolis poèmes ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 4 mai 2017

Pancakes aux carottes et pois chiches

Je n'utilise pas assez la farine de pois chiches que pourtant j'adore. La faute à son goût typé qui n'a pas beaucoup d'adeptes chez moi ...

J'ai donc cuisiné ces pancakes pour moi toute seule pour le déjeuner, ils étaient tellement savoureux que j'ai tout mangé avec une grosse salade ! Il faut dire qu'ils embarquent pas mal d'herbes et d'épices que j'affectionne. Qui a dit que les repas solo étaient ennuyeux ?

J'avais un petit reste de fromage blanc aux herbes qui allait parfaitement avec mes pancakes. Mais je pense qu'avec une raïta ou un chutney, c'est très bien aussi ! Cerise sur la galette, ils se mangent aussi froid. Cékiki va se faire une chouette lunchbox ?



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 mars 2017

La soupe de carottes thaïe qui pique, qui pique ...

C'est rare que je fasse une simple soupe de carottes. Parce que je l'avoue, la soupe de carottes toute simple, c'est un peu ennuyeux, non ?

Sauf que là, on ajoute assez d'herbes et d'épices pour éviter ce coté chiant, avec du lait de coco pour adoucir le tout. C'est beaucoup beaucoup plus intéressant tout à coup :-) Les saveurs sont assez complexes, entre la douceur de la carotte, le piquant du gingembre et du piment, les épices, les herbes, et le crémeux du lait de coco, j'adore !!! 

Attention, cette soupe ne convient pas aux palais trop délicats ;-)





Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 8 novembre 2016

Soupe anti-froid et anti-blues # Lentilles, carottes et chou kale (ou blettes)

La semaine dernière, j'étais là :

Fahrenheit, les degrés ... je n'ai pas bouilli !!!

 Lundi matin, mon jardin ressemblait à ça :

Des feuilles et de la neige !!!

Alors, j'avais bien besoin de ça :


Ça, ou une soupe-repas épicée, rassasiante, végétale et colorée. Je veux du soleil !!!! (dans ton assiette Sécotine, calme toi, respire, zeeeennnnnn ...)

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 28 avril 2016

Nouilles soba aux épinards, carotte, tofu et sauce cacahuète

C'est pas parce qu'on mange seule le midi qu'il faut se laisser abattre !

C'est vrai quoi, si je me contente de grignoter les restes, j'ai faim 3 heures après ... Du coup, je me concocte des assiettes complètes avec les choses et les associations qui me plaisent. Et si c'est rapide c'est encore mieux !

Le petit plus de cette assiette est la sauce aux cacahuètes qui nappe le tout. Je t'engage à utiliser une purée 100% cacahuètes bien crémeuse, et non un beurre de cacahuètes. On trouve de très bonnes purée en magasins bio et on peut aussi la manger à la petite cuillère !



Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 13 février 2016

Riz sauvage aux légumes rôtis et à l'orange

Sans oublier sa petite sauce orange-sésame !

Oui, je te sers du riz sauvage à toutes les sauces, peut être que tu commences à en avoir marre. C'est que 1. lors de mon emménagement j'ai mis en avant toute l'épicerie bientôt périmée, parmi laquelle, tadam ! un bocal de riz sauvage ! 2. je redécouvre les avantages de ce riz. Il se tient super bien à la cuisson et reste ferme dans les préparations. Il n'est pas exclu que j'en rachète, voilà voilà ...

Dans une autre vie, je me rappelle avoir archivé une recette de riz bijou. Sauf que pas moyen de remettre la main dessus. Dans mon souvenir, c'était du riz mélangé à de la grenade et autre chose. En fait pas du tout (j'ai googlelé le truc), mais l'idée de ce plat coloré était née, du riz, de la grenade, et beaucoup d'autres choses très colorées !





Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 6 novembre 2015

Celui qui se prenait pour un chili # Potimarron, lentilles et autres légumes

On aurait presque pu appeler ce plat mijoté de lentilles et potimarron aux épices, un peu comme ce délicieux mijoté de courges, pois chiche et coco qui s'invite souvent à ma table. Mais non, figure toi qu'il tenait absolument à entrer dans la catégorie chili !

Cette recette a tout pour me plaire : une variété de légumes de saison qui cuisent doucement ensemble dans un liquide avec des épices, un plat-repas qui se réchauffe facilement et peut donc se préparer à l'avance, des restes qui se congèlent sans problème, mais pourquoi ai-je attendu si longtemps ??? Ah. Oui. Je sais. J'attendais. Les potimarrons.

Et quand tu sauras que ce chili est inspiré du beau livre Green de l'auteure du blog Golubka, crois moi, tu vas en reprendre !!!



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 26 mars 2015

Classique #25 - Rouleaux de printemps et nuoc mam arrangé

C'est la recette des rouleaux de printemps que je mangeais toute petiote, du moins celle dont je me souviens !

Donc, dans les rouleaux de printemps de quand j'étais petiote, je me rappelle qu'il y avait des germes de soja et du concombre qui croquaient sous la dent, des vermicelles de riz, de la salade, des herbes, et parfois des crevettes. J'ai rajouté de la carotte et des cacahuètes concassées, je fais ce que je veux dis donc ! Car ce qui est bien avec les rouleaux de printemps, c'est que c'est une recette très versatile, on peut y mettre tout ce que l'on aime. D'ailleurs, ma recette précédente comprenait des légumes d'hiver et une sauce au tamari à tomber. Vraiment.

Je ne vais pas te mentir, c'est un plat qui demande un minimum de temps. Tu commences par préparer/nettoyer/couper tous les ingrédients. 




Puis vient la phase de confection du rouleau proprement dit, il faut trouver le bon équilibre pour les ingrédients : trop peu et tu obtiens un rouleau frustrant et rachitique, trop et c'est un rouleau obèse difficile à croquer ! Sans compter que le rouleau ne se garde pas très longtemps, à peine 24h ; il faut d'ailleurs le filmer individuellement ou il sèche sur place comme une vieille saucisse.

Je dirais que c'est un plat qui se mérite, mais quelle satisfaction ! Ces rouleaux de printemps sont très différents de ceux que tu peux trouver chez ton traiteur asiatique préféré. En général, on y trouve beaucoup de vermicelles, encore des vermicelles, et c'est à peu près tout !

Allez, je te donne un dernier truc si tu le sens pas de rouler des galettes de riz : tu prends tous les ingrédients en omettant la galette, tu coupes en petits morceaux que tu places dans un bol, tu arroses de sauce, tu mélanges bien et tu dégustes tel quel. Un peu comme ce plat de nouilles aux cacahuètes, c'est délicieux et très rapide ! C'est d'ailleurs ce que j'ai fait ce midi ...


Version rouleau ...

... version salade

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 13 janvier 2015

Carrot cake avec pleins de graines

Une recette spéciale dédicace pour Amalia de ce soir on clape quoi qui fait du gâteau aux carottes ... sans carottes !!!

J'ai compilé au fil du temps une quantité impressionnante de recettes de carrot cake (certainement pas autant que ma copine Fabienne), et pourtant, je n'en avais encore jamais cuisiné.

C'est chose faite avec cette version pleine de graines, peu sucré et peu grasse qui ne pouvait logiquement que me plaire. Et effectivement, le gâteau est particulièrement moelleux et très parfumé.

C'est le genre de gâteau que je mange toute seule (j'aime pas les raisins secs/la cannelle/les graines/les carottes/les légumes), j'ai donc cuisiné la moitié de la recette pour un moule carré de 20cm. N'hésite pas à doubler les quantités si tu as des adeptes des graines/carottes/épices chez toi !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 janvier 2015

Le chou-fleur qui aimait le froid, le chaud et la sauce crémeuse cajou, ail confit et citronnelle

Quand j'ai vu cette petite tête de chou-fleur toute mignonne sur son étal, j'ai tout de suite su que j'allais la transformer en semoule. Oui madame, j'ai des certitudes dans la vie :-) 

Et pour l'envelopper, quoi de mieux qu'une sauce nappante bien parfumée ? L'association ail, citron et chou-fleur fonctionne à merveille à chaud, c'est notre purée préférée. J'ai ajouté des lentilles corail car j'aime bien leur petit goût de noisette et je voulais un plat complet, mais on peut très bien s'en passer ou les remplacer par une autre variété de légumes secs.

Donc, au départ, j'avais un genre de taboulé menteur tout à fait sympathique. Sauf que j'en avais quand même fait beaucoup. Du coup, j'ai mangé le reste juste réchauffé avec du riz ce midi, et j'ai beaucoup aimé. Chaud ou froid, à toi de décider !


Le chou-fleur qui aimait le froid.

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 novembre 2014

Carottes caramélisées coco-curry

Pendant longtemps, j'ai suivi à la lettre cette recette des sœurs Scotto, carottes dorées à l'ail, au cumin et au beurre. Je me retrouvais seule à dévorer mes carottes, mes enfants n'appréciant que moyennement la saveur du cumin. Remarque, ça ne pas vraiment dérangé non plus ... Et un jour, j'ai remplacé le cumin par du curry, et le beurre par de l'huile de coco. Bonne pioche, plus une seule carotte en vue ! Et flûte ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 4 octobre 2014

Salade de vermicelles et légumes craquants, sauce Satay crémeuse

J'ai tellement aimé la sauce Satay de mon précédent post que j'ai eu envie de la décliner en sauce salade. Et tu sais quoi ? C'est toujours aussi délicieux !

Pour cette salade complète, j'ai utilisé des vermicelles de riz qui ont l'avantage de ne pas se détremper avec la sauce ; on peut donc faire cette salade à l'avance (c'est même conseillé !), les vermicelles garderont leur tenue. Je leur ai associé du concombre et des carottes pour le croquant, du tofu fumé pour les protéines, et cette fameuse sauce Satay pour enrober le tout. C'est très frais et très agréable en bouche, parfait pour un repas léger !




Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 11 octobre 2013

Raviolis carotte-chèvre et son pesto de fanes

... ou comment utiliser la totalité d'une botte de carottes fanes.

Samedi dernier, lorsque j'ai fait mon marché, mon maraîcher préféré m'a demandé si je voulais qu'il me coupe les fanes de ma botte de carottes. Que nenni ! Et non plus pas mes verts de poireaux, malheureux !

J'avais dans l'idée de faire un potage, c'est de saison non ? Eheh, c'était sans compter mes promenades bloguestes ... C'est dans mon nid que j'ai repéré ce pesto. Son goût étant assez prononcé, j'ai eu envie de l'associer à quelque chose de très doux. Tiens, et si on faisait des raviolis fastoches à la carotte ? On dirait même que ce sont les cousins des raviolis à la courge, noix de cajou et pesto de roquette ...

Le résultat a été au delà de mes espérances (si si, je t'assure !) : la purée de carottes additionnée de poudre d'amandes et de chèvre vaut à elle seule le détour ; associée au pesto un peu fort, l'accord est tout simplement parfait ...




Raviolis carotte-chèvre et son pesto de fanes

pour le pesto
- les fanes d'une botte de carotte
- 50g de pignons de pin
- 20g de poudre d'amandes
- 2 gousses d'ail écrasés avec le plat du couteau
- 60g de parmesan râpé
- 15 à 25cl d'huile d'olive

Équeutez les fanes de carottes puis lavez les soigneusement dans plusieurs eaux (il reste souvent du sable). Essorez dans une essoreuse à salade.

Rassemblez tous les ingrédients dans le bol d'un mixeur. Pulsez pour mélangez, puis ajoutez l'huile d'olive en filet jusqu'à obtenir la consistance que vous aimez. Goûtez, si ce n'est pas assez salé vous pouvez ajouter du parmesan à la place du sel.

Karen congèle le surplus de ce pesto dans des empreintes à glaçons, pas bête !


pour 24 raviolis
- 300g de carottes bien cuites
- 30g de poudre d'amandes
- 60g de bûche de chèvre
- sel et poivre

- 24 pâtes à raviolis chinois

Rassemblez les carottes, la poudre d'amandes et le fromage dans le bol d'un mixer. Mixez jusqu'à obtenir une purée grossière. Goûtez et assaisonnez.

Préparez un grand plateau légèrement fariné et un petit bol d'eau. Placez une pâte à raviolis sur le plan de travail. Placez une cuillère à café au milieu, humectez deux des bords avec votre doigt mouillé.


Repliez la pâte en triangle. Scellez la pâte à l'aide de vos deux pouces en éliminant le plus d'air possible.

L'autre pouce est présentement en train de prendre une photo ...

Placez les raviolis sur le plateau au fur et à mesure. Couvrez d'un torchon jusqu'au moment de cuire, ou conservez les crus dans une boite en séparant les couches de raviolis par du papier sulfurisé. Vous pouvez également les congeler crus sur un plateau, puis les transférez dans un sac lorsqu'ils sont rigides.

Finito !
L'inconvénient de ce plat est qu'on ne peut pas cuire tous les raviolis ensemble, ils colleraient. Ce n'est donc pas un plat à prévoir pour une grande tablée, mais pour 4 à 6, c'est jouable !

Amenez une grande quantité d'eau d'eau salée à ébullition. Cuire les raviolis par petites quantités (j'ai procédé par 6) afin qu'ils ne collent pas ensemble, environ 4 minutes. Disposez les joliment sur une assiette. Procédez de même avec les autres raviolis.

Passez chaque assiette 20 secondes au micro-ondes, répartissez le pesto et servez de suite.




Et avec les restes Sécotine, tu fais quoi ? 

Soit tu manges la purée à la petite cuillère, option 1, ou alors tu cuis des conchiglioni et tu les farcis, tu les manges tièdes ou froids, c'est beau, c'est bon, et c'est l'option deux !




Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 25 juillet 2013

Soupe froide minute : la thaïe aux carottes

Mais que donc manger quand il fait 82°C à l'ombre ? Une soupe froide bien sûr ! 

Si vous avez aimé la soupe fenouil-concombre, vous allez adorer la thaïe aux carottes. Non seulement elle est crémeuse, douce et légèrement piquante, mais elle présente l'avantage d'être prête en 10 minutes top chrono, et sans cuisson s'il vous plait ! Sortez les ingrédients du frigo, mixez, ajoutez une garniture bien croquante et aromatique, et servez de suite pour profiter de toutes les vitamines des légumes.  A vos blender !!!!




Soupe froide minute : la thaïe aux carottes (d'après le bon cru - Anna de Leeuw et Helen Poolman)

pour 4 personnes, la soupe
- 1/2l de jus de carottes bien bien frais
- 1 avocat mûre en morceau
- 1 cs de gingembre râpé, à ajuster selon votre goût
- 2 cc de tahin
- 4 à 5 cc de sauce soja

la garniture
- 1 poivron rouge coupé en petits dés
- 1 bouquet de coriandre émincé
- 1 oignon nouveau, vert et blanc émincés

facultatif
- de la purée de piment ou du tabasco si vous aimez vraiment le piquant

Passez tous les ingrédients de la soupe au blender jusqu'à obtenir une soupe velouté. Versez dans 4 bols, répartissez la garniture et servez aussitôt !


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 mai 2013

Gnocchis de ricotta et fromages, sauce aux carottes

Je n'ai jamais confectionné de gnocchis classiques à la pomme de terre. Par contre les enfants adorent les gnocchis poêlés achetés. Par contre, j'ai déjà testé la version tout farine, des versions aux légumes avec plus ou moins de réussite, et maintenant ceux à la ricotta et aux fromages. La texture assez molle peut surprendre au début, mais nappés de sauce aux carottes ou poudrés d'un peu plus de parmesan, ils ont purement et simplement disparus en un repas. Et je peux te dire que ça n'arrive pas à tous mes essais culinaires ...




Gnocchis de ricotta et fromages, sauce aux carottes

pour 2-3 personnes en plat principal

pour les gnocchis
- 250g de ricotta
- 1 oeuf
- 150g de provolone ou pécorino râpé
- 50g de parmesan râpé
- 75 à 100g de farine
- poivre

Mélangez la ricotta et l’œuf dans un grand bol. Ajoutez les fromages. Si vous utilisez 75g de farine, les gnocchis seront très moelleux (limite mous) ; c'est pourquoi vous pouvez utiliser 100g si vous préférez des gnocchis plus fermes. Incorporez la farine sans travailler la pâte, sinon les gnocchis seront durs. Poivrez à votre goût. Les gnocchis sont naturellement salés grâce aux fromages.

Placez quelques cuillères de pâte dans une poche à douille lisse d'1cm. Préparez une plaque généreusement farinée. Faites sortir des morceaux de pâte sur la plaque en les coupant au couteau au fur et à mesure. N'hésitez pas à rajouter de la farine s'ils collent entre eux.

Réservez les gnocchis sur la plaque filmée au réfrigérateur jusqu'au moment de les cuire.



pour la sauce aux carottes
- 2 échalotes finement émincées
- 2 grosses carottes finement râpées
- 20cl de lait de votre choix
- le jus d'1/2 citron
- sel, poivre, et 1 cc de curry

Chauffez un peu d'huile dans une casserole. Faites y revenir les échalotes quelques minutes. Ajoutez les carottes, couvrez et cuire à l'étouffée jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Ajoutez le lait, assaisonnez à votre goût, et laissez mijoter 2-3 minutes. Hors du feu, ajoutez le jus de citron (la sauce va épaissir), et mixez selon la consistance voulue.

La sauce se réchauffe très bien au moment du service.


Finito !

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée. Plongez y délicatement les gnocchis. Lorsqu'ils remontent à la surface, comptez 5-6 minutes de cuisson. Sortez les de l'eau à l'aide d'une écumoire et répartissez les dans les assiettes. Couvrez généreusement de sauce et servez bien chaud.




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 mars 2011

Terrine jardinière

Voici la recette de la terrine qui a accompagné mon thon de dimanche. C'est une vieille recette que ma maman nous  faisait déjà ; je crois que c'est une recette tupperware.

La terrine, bien entourée.


Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...