Affichage des articles dont le libellé est accompagnements. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est accompagnements. Afficher tous les articles

dimanche 24 avril 2016

Chutney épicé aux fruits secs et tartines au fromage qui pue

Le printemps arrive, c'est le grand ménage !

Cette recette est parfaite pour vider tous les petits fonds de paquets de fruits secs, si si, tu sais bien, ceux que tu as oublié à l'arrière de l'étagère/placard/tiroir/rayer la mention inutile. Et accessoirement, si tu aimes les mets sucrés/salés, ce chutney accompagne et relève merveilleusement les fromages, même ceux qui ne puent pas, ainsi que les viandes blanches.




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 novembre 2014

Carottes caramélisées coco-curry

Pendant longtemps, j'ai suivi à la lettre cette recette des sœurs Scotto, carottes dorées à l'ail, au cumin et au beurre. Je me retrouvais seule à dévorer mes carottes, mes enfants n'appréciant que moyennement la saveur du cumin. Remarque, ça ne pas vraiment dérangé non plus ... Et un jour, j'ai remplacé le cumin par du curry, et le beurre par de l'huile de coco. Bonne pioche, plus une seule carotte en vue ! Et flûte ...





Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 18 septembre 2014

Courgettes à l'aigre-doux

Bon, tu ne vas pas me dire merci avec cette recette.

Car elle ne fonctionne qu'avec des toutes petites courgettes fraîchement cueillies si possible, tu sais, les riquiquis de 10cm qu'on croquerait presque crues, juste comme ça. Les moyennes sont encore acceptables, à condition d'enlever le cœur un peu mou. Par contre, tu oublies les sur-dimensionnées, celles là tu les réserves pour les soupes, les mousses ou les gratins. Et je sais que c'est de cette taille dont on dispose le plus ...

Le week-end dernier, j'ai profité de quelques heures de répit dans le marathon de la rentrée pour m'adonner à une de mes activités préférées, la cueillette. Résultat des courses : 10kg de petites fraises (pas une au congélo, je m'interroge ... ), la même chose de tomates, des concombres pour la semaine et quelques toutes petites courgettes dans l'idée de cuisiner cette recette. Les courgettes restent croquantes avec des saveurs sucrées-salées-acides, je crois que je pourrais manger tout le plat à moi toute seule !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 mars 2014

Fenouils rôtis aux croûtons et anchois

Une petite pensée pour les habitants de l'Est du Canada qui essuient aujourd'hui une bombe météo hivernale, avec chutes de neige, vents violents, et inondations sur les côtes. Soyez prudent !

Image : Météo Média


Rien à voir, mais depuis que j'ai découvert qu'on peut rôtir à peu près tous les légumes, je ne me lasse pas de ce mode de cuisson. Le goût se concentre, les légumes deviennent tellement fondants que souvent, j'en fait un plat unique ! Ici, les fenouils sont simplement mélangés avec des croûtons et des anchois, pour donner du peps à la rondeur du légume rôti. En accompagnement ou plat principal, à vous de choisir ...




Fenouils rôtis aux croûtons et anchois
recette tirée des Légumes de Monsieur Wilkinson - Matt Wilkinson

pour 2 personnes en plat principal, 4 en accompagnement
- 100g de pain un peu dur
- 4-5 cs d'huile d'olive
- 4 fenouils moyens, ou 6 petits
- 20g de beurre
- 6 cs d'herbes de votre choix : persil, thym, marjolaine, origan ...
- sel et  poivre
- 1 petite boite de filets d'anchois (facultatif)

Préchauffez le four à 200°C. Coupez le pain en cubes, mélangez les avec 2 cs d'huile d'olive et placez les sur une plaque de cuisson. Enfournez pour environ 5 à 7 minutes, ils doivent tout juste commencer à dorer.

Pendant ce temps, nettoyez les fenouils, coupez les en deux dans le sens de la hauteur, puis chaque moitié en quatre. Faites chauffez une grande poêle à feu vif, versez y 2 à 3 cs d'huile d'olive. Dorez légèrement les morceaux de fenouil. Baissez sur feu moyen, ajoutez 10cl d'eau et le beurre. Cuire 3 minutes, jusqu'à ce que le jus ait réduit de moitié.

Versez dans un plat à gratin, parsemez avec les herbes et répartissez les croûtons. Émiettez les filets d'anchois pour en mettre partout, salez un peu, poivrez généreusement et enfournez pour 25-30 minutes. C'est prêt quand on peut facilement enfoncer une fourchette dans le fenouil. Bon appétit !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 18 mars 2014

Daube de navets à la provençale

Le navet et moi, on n'est pas ami. Déjà, ce nom ... Mais j'ai décidé de faire des efforts de sociabilité, et d'inclure le navet dans mon réseau social. Bonjour, je m'appelle Navet, veux tu être mon ami ?

J'ai donc pris le navet par les cornes pour le cuisiner avec d'autres copains au four et à l'étouffée. Et tu sais quoi ? 1. C'était vachement bon (je te refilerais pas une recette toute pourrite quand même ! ) et 2. je ne m'imaginais pas qu'un seul zeste d'orange pouvait autant parfumer un plat !




Daube de navet à la provençale
Adaptée de la Grande cuisine végétarienne - Jean Montagnard

pour 2 personnes en plat principal - 4 personnes en accompagnement
- 1 oignon moyen
- 2 gousses d'ail
- une botte de petits navets (environ 300g)
- 1 carotte
- 5-6 champignons de Paris
- 1 boite de tomates concassées (400g)
- une vingtaine d'olives
- 1 zeste d'orange
- 10cl de vin blanc
- 1 cc de miso
- 1 cc de sauce worcestershire
- 1 feuille de laurier et 2 branches de thym
- sel et poivre

Émincez l'oignon et l'ail. Épluchez les navets et la carotte, coupez les en dés ainsi que les champignons.

Faites chauffez une cocotte allant au four sur feu moyen. Faites revenir l'oignon, la carotte et les champignons pendant 5 minutes. Ajoutez les navets et cuire 3 minutes.

Ajoutez le reste des ingrédients, portez à ébullition et cuire 5 minutes à découvert.

Préchauffez le four à 180°C.

Posez une feuille de papier aluminium sur la cocotte, puis le couvercle, ceci afin de fermer plus ou moins hermétiquement la cocotte. Enfournez pour 45 à 50 minutes. 

Ouvrez, ôtez la feuille de laurier et le thym, et dégustez ! Jean Montagnard suggère des coquillettes au paprika, j'ai préféré des petites rattes juste cuites à la vapeur, très très bien ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 mai 2013

Asperges vertes rôties au citron

Décidément, les légumes rôtis ont la côte chez moi et feraient presque aimer les légumes aux enfants. Presque hein, faut pas rêver ... Donc, après le chou-fleur rôti aux épices (je dois en faire deux pour satisfaire les appétits), la courge rôtie à la sauge pour farcir des raviolis ou juste comme ça, voici le dernier chouchou en date, j'ai nommé les asperges rôties au citron ! 

Les asperges sont roulées dans un mélange d'huile et de citron pour les protéger de la chaleur du four ; j'y ai ajouté un chouia de sucre pour accentuer la caramélisation et on pourrait imaginer une ou deux gousses d'ail écrasées la prochaine fois. Elles sont saisies à l'extérieur mais encore un peu fermes, avec une acidité délicieuse qui s'accorde parfaitement à leur parfum. Whet else ? Ah oui, elles ont accompagné le meilleur saumon du monde. La recette ? Reviens la prochaine fois !



Asperges vertes rôties au citron (d'après Coup de Pouce)

pour 4 personnes en accompagnement
- 2 bottes d'asperges vertes ou 1kg
- 2 cs d'huile d'olive
- 4 cs de jus de citron et le zeste d'un citron
- 1/2 cc de sel fin
- 1/2 cc de poivre
- 1/2 cc de sucre


Préparez les asperges : pliez doucement l'asperge en partant du bas jusqu'à ce qu'elle craque. Inutile bien sûr de les épluchez, on se contente de les passer brièvement sous l'eau. Déposez les sur une plaque à four, si possible sur une seule couche. Si certains asperges sont vraiment plus grosses, les fendre longitudinalement sans couper les pointes.

Ok ok, j'en ai décapité une ...

Préchauffez le four à 220°C ou 200°C chaleur tournante.

Mélangez les autres ingrédients. Répartissez sur les asperges. A l'aide de vos mains (eh oui !), frottez les asperges afin qu'elles soient bien enrobées. Enfournez pour environ 20 minutes, jusqu'à ce que les asperges soient tendres, mais encore fermes. Il faudra les rouler dans le jus de cuisson plusieurs fois afin qu'elles ne brûlent pas.






Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 17 mai 2013

Le clafoutis aux tomates, chèvre et ail des ours de la Chanceuse

Chanceuse qui comme Sécotine est partie en vacances au soleil et au chaud pendant deux semaines, 

ici,


là,


ou encore là.



Chanceuse qui comme Sécotine a trouvé un colis odorant quelques jours après son retour. Il faut dire que je me suis beaucoup un peu lamentée sur le blog de mes copines alsaciennes et sur facebook de ne pas pouvoir profiter de la saison de l'ail des ours. C'est une période de l'année où j'adorais partir en forêt et passer quelques heures à faire la cueillette. C'est finalement Anick, des papilles estomaquées, qui a eu pitié de moi et m'a fait parvenir un pot d'ail à l'huile, des feuilles et des boutons. Si vous ne savez pas comment cuisiner ou conserver un légume, faites un tour sur son blog, c'est une vrai mine d'or !




C'est le facteur qui a dû être content de l'odeur ... Aussitôt reçu, aussitôt utilisé dans un clafoutis tout léger aux tomates cerises. Merci encore Anick !




Le clafoutis aux tomates, chèvre et ail des ours de la Chanceuse

pour 2 à 4 personnes selon qu'on mange le clafoutis en entrée ou en plat principal
- 150g de chèvre type Chavroux ou Petit Billy
- 50g d'ail des ours à l'huile, ou à défaut, 50g de pesto
- 2 oeufs
- 20cl de lait de votre choix
- sel et poivre
- 500g de tomates cerises


Lavez et coupez les tomates cerises en deux. Réservez.

Écrasez le fromage de chèvre à la fourchette. Ajoutez l'ail des ours et les jaunes d’œufs pour obtenir une crème homogène. Délayez peu à peu avec le lait.

Montez les blancs en neige, puis incorporez les au mélange précédent. Salez et poivrez à votre goût.

Préchauffez le four à 180°C.

Huilez un ou plusieurs moules à gratin. Répartissez l'appareil à clafoutis, puis les tomates cerises. Enfournez environ 20 minutes, ou quand le clafoutis commence à dorer.

Résistez à la tentation de manger le plat à la sortie du four ; il est bien meilleur tiède ou froid, en accompagnement ou comme nous avec une grosse salade. Bon appétit !




Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 31 mars 2013

Zaalouk de chou-fleur

Je ne sais pas ce que je préfère dans la ronde interblog.

Quand je suis sur la liste des participantes. Chouette, je n'ai pas loupé la date !

Quand je consulte le tirage au sort. Ohlala, j'ai la pression ...

Quand je parcours mon blog binôme. Mince alors, quelle recette je vais bien pouvoir choisir ?

Quand je cuisine ma recette. Parfois ça passe, parfois ça casse et alors, c'est retour à la case départ.

Ou quand je découvre le choix de mon autre binôme. Vraiment, je crois que j'aime tout ...

Ce mois ci, j'ai été du coté des papilles de Sagweste, un blog que j'ai déjà côtoyé lors d'une précédente ronde, et c'est Marie, de la cuisine du jardin, qui est invitée chez moi. Il y avait tellement de recettes chez Sagweste que j'ai décidé de me cantonner à une catégorie, les légumes. Et là m'attendait tranquillement la recette du zaalouk de chou-fleur qui arrivait directement de culinaire amoula.

Le chou-fleur est cuit, puis mélangé à des épices, des herbes et du citron confit. Un vrai délice que j'ai préféré froid que chaud, mais ça, c'est à vous de voir !




Zaalouk de chou-fleur

- un petit chou fleur
- 3 gousses d'ail pressées
- 1cc de cumin
- 1cc de paprika
- 1/2cc de piment
- 1cc de concentré de tomates 
- 1 bouquet de persil et de coriandre haché
- 1cc de citron confit haché
- sel et huile d'olive

Cuire le chou-fleur de la manière de votre choix. Écrasez à la fourchette. Faites chauffez l'huile d'olive dans une poêle. Ajoutez l'ail et cuire 2-3 minutes. Ajoutez les épices et le concentré, 1 minute, puis le chou-fleur, les herbes et le citron. Mélangez et cuire 5 minutes à feu doux en remuant fréquemment. Servez chaud, tiède ou froid !




Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 16 mars 2013

Petits pains au lait fermenté, aka buttermilk biscuits

Vu de l'extérieur, nos repas d'hiver sont affreusement monotones : une soupe et ... autre chose ! Sauf qu'on peut s'amuser à l'infini avec les soupes, ingrédients, mode de cuisson, textures et épices, ce n'est jamais la même qui nous régale. Et quand on l'accompagne d'un petit pain au lait fermenté tout juste sorti du four, on pourrait presque se passer du autre chose ...

Les buttermilk biscuits sont typiques de la cuisine du Sud des Etats-Unis. En gros, ce sont des scones émigrés : hyper rapide à préparer, quasiment les mêmes ingrédients, et les mêmes règles à respecter. Je te détaille ça après, t'inquiète pas. Néanmoins, les buttermilk biscuits ont ma préférence, je trouve qu'ils sont plus moelleux que les scones, et qu'ils sont encore très corrects le lendemain.

En plus, je te donne deux versions du petit pain au lait fermenté. La première a les faveurs de Sécotin et de son descendant, elle est plus beurrée et croustillante. Je préfère la deuxième, plus légère et moelleuse. 

Alors, comment on procède ?
Le lait fermenté et le beurre doivent être très froids, afin de garder de tous petits morceaux de beurre. Ils vont fondre à la cuisson, dégager de la vapeur et aider le petit pain à lever lors de la cuisson. Travaillez avec des ingrédients qui sortent du frigo. 

La pâte doit être travaillée le moins possible, dès que la pâte se forme, cessez de la travailler. 

Abaissez la à la main, et non au rouleau.

Farinez votre emporte pièce afin d'éviter qu'il ne colle. Pour couper les petits pains, appuyez fermement et sans tourner, toujours pour faciliter la pousse.

Bon, on y va ?


Version 2


Petits pains au lait fermenté, aka buttermilk biscuits

pour 6 ou 7 petits pains

version 1 # Sécotin et son descendant
- 260g de farine
- 2 cs de levure (environ 12g)
- 3/4 cc de sel
- 120g de beurre froid
- 180ml de lait fermenté, plus pour badigeonner les petits pains

Préchauffez le four à 190°C.

Versez la farine, la levure et le sel dans le bol d'un mixer muni du couteau. Ajoutez le beurre froid coupé en petits morceaux. Pulsez brièvement une dizaine de fois pour obtenir une texture sableuse. Transférez dans un grand bol, et ajoutez le lait fermenté. Incorporez le avec vos doigts pour former la pâte.

Farinez légèrement votre plan de travail (trop de farine pourrait modifier la consistance de la pâte). Aplatissez doucement la pâte avec la paume de votre main. Repliez la deux ou trois fois sur elle-même en l'abaissant avec les mains à chaque fois sur une épaisseur d'environ 2cm. Farinez un emporte pièce (j'ai utilisé un rond de 8 cm) et appuyez fermement pour découper le petit pain. Transférez au fur et à mesure sur une plaque. Les petits pains doivent se toucher, cela les aide à monter. Badigeonnez avec un peu de lait fermenté et enfournez jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés, environ 15 minutes chez moi.


version 2 # Sécotine
- 250g de farine
- 1 cc de sel
- 1 pincée de bicarbonate
- 2cc de levure
- 90g de beurre froid
- 25cl de lait fermenté

Préchauffez le four à 180°C.

Versez la farine, la levure et le sel dans le bol d'un mixer muni du couteau. Ajoutez le beurre froid coupé en petits morceaux. Pulsez brièvement une dizaine de fois pour obtenir une texture sableuse. Transférez dans un grand bol, et ajoutez le lait fermenté. Incorporez le avec une fourchette sans trop travailler la pâte. Elle doit être assez collante, mais pas liquide.

Farinez généreusement le plan de travail. Aplatissez doucement la pâte avec la paume de votre main. Repliez la deux ou trois fois sur elle-même en l'abaissant avec les mains à chaque fois sur une épaisseur d'environ 2cm. Farinez un emporte pièce (j'ai utilisé un rond de 8 cm) et appuyez fermement pour découper le petit pain. Transférez au fur et à mesure sur une plaque. Les petits pains doivent se toucher, cela les aide à monter. Badigeonnez avec un peu de lait fermenté et enfournez jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés, environ 15 minutes chez moi. 


Version 2

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 mars 2013

Chou-fleur rôti au parmesan

Hier, la journée avait très bien commencé. J'étais seule avec Paul pour déjeuner, et nous nous sommes régalés avec des petits pains au lait fermenté et ce chou-fleur rôti. Cuit ainsi, la saveur du légume est concentrée et les morceaux sont caramélisés sur les bords. Un tel délice qu'on a tout mangé alors que je comptais faire une soupe avec les restes !




Chou-fleur rôti au parmesan

ingrédients pour 2 personnes
- un chou-fleur
- 1 cc de curcuma
- du sel et du poivre
- 3 cs d'huile d'olive
- du parmesan râpé

J'ai rajouté des gousses d'ail entières et un oignon coupé en grosses tranches, mais c'est juste parce que j'adore ça ! Ajoutez les épices et les herbes de votre choix. Paul m'a dit "Plus d'épices la prochaine fois !".

Préchauffez le four à 200°C.

Détaillez le chou-fleur en bouquets, puis en morceaux de taille à peu près égale. Répartissez les sur une plaque à four, avec éventuellement l'ail et les oignons. Saupoudrez avec le curcuma, salez et poivrez. Arrosez avec l'huile d'olive, puis mélangez soigneusement pour enrober tous les morceaux.

Enfournez jusqu'à ce que ce que le chou-fleur soit presque tendre, entre 20 et 30 minutes selon la taille de vos morceaux. Remuez plusieurs fois pendant la cuisson. Sortez la plaque, saupoudrez les légumes avec une poignée de parmesan, mélangez et remettez au four jusqu'à ce que le chou-fleur soit complètement cuit, entre 5 à 10 minutes. Servez de suite !


Le ventre bien plein, direction le cinéma, sous la neige. Hôtel transylvania, bonne séance. En sortant, je vois bien qu'il y a un hic ; il est tombé 5 cm de neige et les voitures patinent dans la rue. Tu le sais peut être pas, mais c'est sacrément pentu par chez moi. On reprend la voiture, on commence à descendre la grande pente, et là, c'est une voiture en travers, ou bien ??? Et non, ce n'est pas une légende, dès qu'il y a de la neige, la région parisienne est complètement bloquée ! Du coup, on a fait une chouette balade avec Paul ; passage à coté de la voiture en travers, d'ailleurs rejointe par une autre entre temps, traversée de la nationale (bloquée d'un coté), et longue remontée vers la maison à coté des voitures à l'arrêt.  Et ce matin, en ouvrant mes volets ...


 



C'est beau, mais là, j'ai vraiment envie de soleil et de chaleur ...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 19 février 2013

Duxelles de champignons à la coriandre

Je viens de l'apprendre chez l'ami wiki, la duxelles est un hachis de champignons étuvés au beurre avec des oignons et/ou des échalotes. Duxelles de champignons est donc un pléonasme ! Mais qu'est ce que c'est bon alors, servi bien frais à l'apéro ! On peut aussi se servir de la préparation pour farcir ou corsé toutes sortes de plats, ou en pâté végétal sur une tartine. 

Bref, amuse toi avec ta duxelles !




Duxelles de champignons à la coriandre

pour 4 petites tasses de duxelles de base
- 500g de champignons de Paris extra-frais
- 2 échalotes ou 1 oignon
- 30g de beurre
- 5 cl de vin blanc
- sel et poivre du moulin

finition à la coriandre
- 3 cs d'huile avec du goût : noisettes, noix, courge, sésame toastée ...
- 1 botte de coriandre
- 1 gousse d'ail
- 1 pincée de piment


Lavez et hachez finement les champignons au robot. Placez les dans un linge, tordez autour des champignons et ôtez le plus d'eau possible. Hachez également les échalotes.

Faites chauffez la moitié du beurre dans une grand poêle, à feu assez fort. Ajoutez les champignons, les échalotes, du sel et du poivre. Remuez fréquemment, jusqu'à ce que le mélange semble sec et que les champignons commencent à brunir. Incorporez le beurre restant, puis le vin blanc. Cuire en remuant jusqu'à ce que tout le liquide soit évaporé. Ôtez du feu et laissez refroidir.

Vous pouvez utiliser la duxelles telle quelle en accompagnement, en farce, ou en tartinade. Voici ma finition pour l'apéro.

Hachez la coriandre avec l'ail. Mélangez avec l'huile et le piment, puis incorporez aux hachis de champignons. Répartissez dans 4 tasses, ajoutez un peu de coriandre sur le dessus et s'il vous en reste, et servez bien frais.



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 décembre 2012

Classique 22 # Salade de châtaignes aux petits lardons, ou pas

Voici une salade toute simple que j'ai beaucoup cuisinée il y a quelques années. Je crois que tous mes invités y ont eu droit ! Et puis, pour des raisons obscures et variées, elle est tombée dans mes oubliettes culinaires. Dommage.

J'y ai repensé la semaine dernière en cherchant une idée pour écouler des petits lardons d'une raclette. On a redécouvert cette recette avec Sécotin, à tel point que la recette pour quatre y est passée ! C'est moelleux, un peu croquant, tiède, totalement réconfortant ! Pour l'avoir testé, c'est également parfait sans les petits lardons.




Salade de châtaignes aux petits lardons, ou pas ( Julie Andrieu - ma p'tite cuisine)

Pour 4 personnes
- 10cl de vin blanc
- 500g de châtaignes congelées crues
- 100g de petits lardons
- 1 petit oignon ou 1 échalote, émincé
- 2 cs d'huile de noix, noisettes ou pistaches
- 1 cs de vinaigre 
- sel, poivre et plein d'herbes (ciboulette, coriandre, persil ... au choix et au goût !)


Portez à ébullition 50cl d'eau salée et le vin. Y cuire les châtaignes à couvert, jusqu'à ce qu'elles soient tendres, mais pas en purée.

Si vous faites la version aux lardons, faites les revenir à sec dans une poêle. Ajoutez l'oignon, puis les châtaignes égouttées, et laissez cuire 2-3 minutes à feu vif.

Pour la version sans, faites revenir l'oignon ou l'échalote dans un peu d'huile. Ajoutez les châtaignes égouttées et faites dorer 2-3 minutes à feu vif.

Mélangez l'huile et le vinaigre dans un saladier. Versez y le contenu de la poêle. Poivrez, mélangez, saupoudrez d'herbes et servez tiède.



Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 16 avril 2012

Purée de céleri à l'abricot, noisettes concassées

La purée de céleri est une de mes préférées. Je la cuisine généralement toute simple, du céleri cuit dans un bouillon, assaisonné, mixé finement et basta !

Mais hier, j'ai eu envie de m'amuser avec cette purée. Oui, je sais, on ne joue pas avec la nourriture ! Des abricots secs ajoutés à la cuisson pour adoucir et acidifier légèrement, des noisettes toastées à la poêle et juste concassées pour le croquant. Le résultat ? Autant la noisette, c'est pour le fun et quand on a le temps, autant l'abricot apporte du peps à la purée avec son coté sucré/acide. Un beau mariage de saveur !

Si tu te poses la question de la couleur de la purée, il se trouve que j'avais utilisé mon blender pour faire de l'ail des ours à l'huile. Mon coté développement durable et feignasse m'ayant empêché de rincer le bol entre les deux utilisations, on constate que l'ail des ours, ça colore même en toute petite quantité !





Purée de céleri à l'abricot, noisettes concassées

- un céleri boule
- du bouillon
- une douzaine d'abricots secs
- des noisettes
- sel et poivre


Hydratez les abricots dans un bol d'eau froide pendant au moins une demi-heure.

Si tu veux manger du dioxyde de soufre, prends les abricots de gauche. Sinon, ceux de droite sont quand même meilleurs.

Épluchez et coupez le céleri en gros morceaux. Veillez à éliminer la partie fibreuse du centre. Placez les morceaux dans une cocotte ou un faitout avec le bouillon et mettre à cuire tout doucement à couvert.

Rajoutez les abricots environ 15 minutes avant la fin de la cuisson.

Pendant que le céleri cuit, toastez vos noisettes à la poêle, puis écrasez les grossièrement au mortier.

Passez le céleri au blender avec 6 abricots. Assaisonnez, goûtez et ajoutez les autres abricots un à un selon votre goût.

Servez la purée bien chaude surmontée de noisettes concassées.


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 mars 2012

Salade pourpre au chou ou purple slaw, sauce au tofu soyeux

J'ai reçu mon premier chou rouge de la saison dans mon panier. J'ai d'abord pensé le cuisiner en tartelettes comme chez Réglisse, et puis au hasard de mes lectures culinaires, j'ai vu ce purple slaw chez Bryant Terry

C'est la sauce qui m'a intriguée ; dans ce genre de salade, on utilise le plus souvent de la mayonnaise pour lier la sauce, alors, si on peut s'en passer, tu m'étonnes que ça m'intéresse ! J'ai ajouté de la marmelade d'orange, parce que je trouve que ça marche à merveille dans les salades, et du zeste pour le peps, parce que j'ai beaucoup prélevé de suprêmes (ici, ici et ) ces derniers temps et que j'ai des zestes plein mon congélo !

On rajoute quelques noix aux épices cajun ou amandes caramélisées concassées pour le crunch, on laisse reposer quelques heures voire une nuit, on s'installe tranquillement et on déguste une salade délicieusement  rafraîchissante pleine de saveurs.

Bon, maintenant il me faut un autre chou pour les tartelettes ...




Salade pourpre au chou ou purple slaw, sauce au tofu soyeux (adaptée de Bryant Terry, "the inspired vegan")

- un demi chou rouge
- une betterave crue
- un oignon nouveau

Émincez le chou rouge en fines lanières ; râpez la betterave ; émincez finement l'oignon, blanc et vert. Rassemblez les légumes dans un grand saladier et réservez.

pour la sauce
- 100g de tofu soyeux ou de yaourt grec
- 2 cs de vinaigre
- 2 cs de jus de citron
- 1 cs de marmelade d'orange
- 1 cs de tamari ou sauce soja
- 1 cc de moutarde
- 2 cs d'huile

Fouettez tous les ingrédients ensemble. Versez sur les légumes, mélangez soigneusement pour bien enrober, couvrez et placez au réfrigérateur pour quelques heures, ou mieux, pour la nuit.

pour la finition
- des noix aux épices cajun ou des amandes caramélisées (recette chez the café sucré farine) concassées
- une cs de zestes d'orange

Répartissez les noix et le zeste sur la salade juste avant de servir, installez vous au soleil s'il y en a, et dégustez tranquillement.








Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 février 2012

Endives braisées à l'orange

Encore un légume que je détestais plus jeune et que je peux manger plusieurs fois de suite maintenant. Désolée maman.

Braisée dans du jus d'orange et du beurre, l'endive caramélise légèrement et fond en bouche. Elle accompagne à merveille une céréale, du poulet ou un poisson grillé. Simple. Efficace. Coloré.




Endives braisées à l'orange

Ingrédients pour 2 à 3 personnes en accompagnement
- 4 belles endives
- 2 oranges bio
- 30g de beurre
- sel et poivre du moulin


Coupez le pied des endives, enlevez les feuilles ou les parties abîmées, puis fendez les en deux dans le sens de la hauteur et enlevez le cône dur à la base. Passez les rapidement sous l'eau.

Zestez les 2 oranges, puis pressez les.

Faites fondre le beurre à feu moyen dans une sauteuse et placez y les endives, face coupées dessous. Laissez caraméliser quelques minutes, puis ajoutez le jus et le zeste des oranges. Assaisonnez, couvrez, et braisez doucement jusqu'à ce que les endives soient fondantes, environ 15 minutes. Ôtez le couvercle et poursuivre la cuisson à feu moyen 5 minutes.

Servez bien chaud avec la sauce à l'orange.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 18 décembre 2011

Classique #18 - Pois chiches à l'indienne

Voici un plat subtilement épicé qui devrait plaire à ma copine Cita :-))

Je l'ai beaucoup cuisiné dans ma kitchenette parisienne, lorsque j'étais étudiante et que les fins de mois étaient difficiles. Et puis j'ai continué, parce que ce plat est absolument délicieux ! Il se suffit à lui même, mais vous pouvez l'accompagner d'une céréale pour un plat végétarien complet, ou le servir en accompagnement d'une viande.




Classique #14 - Pois chiches à l'indienne

Ingrédients pour 3-4 personnes
- 200g de pois chiche secs ou une boite de 400g
- 1 oignon finement émincé
- 1 cs de cumin en poudre
- 1 cs de coriandre moulu
- 1 cc de garam massala
- 1 cc de curcuma
- 1 cc de cannelle
- 1 boite de tomates concassées

Si vous aimez les plats épicés :
- 1 morceau de gingembre d'environ 2cm
- un peu de purée de piment


Si vous utilisez des pois chiche secs, faites les tremper dans un saladier d'eau pendant une nuit. Égouttez les, puis mettez les dans une grande casserole d'eau. Ne salez surtout pas ! Portez à ébullition, et laissez cuire jusqu'à ce que les pois chiches soient tendres. Égouttez et réservez un peu d'eau de cuisson.

Faites chauffer un peu d'huile dans une sauteuse et faites y revenir l'oignon. Lorsqu'il est bien doré, ajoutez le cumin, la coriandre, la garam massala, le curcuma et la cannelle. Laissez chauffer les épices 2 minutes, puis ajoutez les tomates et les pois chiches. Ajoutez un peu d'eau de cuisson selon la consistance désirée. Si vous voulez épicer votre plat, râpez le gingembre et ajoutez la purée de piment. Salez généreusement, portez à ébullition, réduisez le feu et laissez mijoter 5 minutes sans couvrir.
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 27 novembre 2011

Champignons farcis au riz

Dernier dimanche du mois, jour de la ronde interblog

J'ai choisi ces champignons farcis dans le gloubiboulga de Véro (j'adore le nom et la bannière!). J'aime beaucoup les champignons farcis, ils peuvent constituer un accompagnement idéal ou un repas complet avec une joli présentation. Je n'ai pas été déçue avec cette version ! Bon ok, j'ai légèrement modifier la recette, parce que je n'apprécie pas le chorizo, et puis j'ai rajouté des olives, parce je fais ce que je veux dans ma cuisine !




Champignons farcis au riz

Ingrédients pour 4 personnes
- 12 champignons de Paris moyen ou 6 grands
- 1/2 oignon finement ciselé
- 1 verre de riz
- 2 verre d'eau pour le riz
- 2 tranches de jambon
- 1 douzaine d'olives noires
- 1/2 boite de tomates concassées
- 1 cc de paprika fumé
- huile, sel et poivre


Chauffez un peu d'huile dans une casserole et faites y suer l'oignon. Lorsqu'il est translucide, ajoutez le riz et mélangez pour bien nacrer les grains. Versez l'eau, couvrez et laissez cuire environ 15 minutes à feu moyen.

Pendant ce temps, lavez les champignons et séparez les pieds des têtes. Coupez les pieds en tout petits morceaux, ainsi que le jambon et les olives. Chauffez une poêle, mettez le jambon, les pieds de champignons, les olives et la tomate à revenir pendant 5 minutes à feu moyen. Finissez la farce en ajoutant le riz et le paprika fumé. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

Préchauffez le four à 180°C.

Placez les têtes de champignons dans un plat. Remplissez les avec la farce. Versez dessus un trait d'huile et enfournez pour 15 à 20 minutes.




Et c'est kikévenu piquer une recette chez moi ? C'est le petit monde de Séverine !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 2 novembre 2011

Petits pains à la ricotta

Quand je suis en vacances, je ne fais rien de ménager. Pas de lessive, pas de ménage, et surtout pas de cuisine. Je lis, je visite, je découvre. Et vous savez quoi ? J'adore les vacances !




Par contre, quand je rentre, je suis comme une droguée en manque ; je consulte mes livres et mes classeurs, j'inspecte mon cellier, j'organise un planning pour le four. Et vous savez quoi ? J'adore retrouver ma maison !

Sauf que ce coup ci, je suis rentrée le 31, veille d'un jour férié. En Alsace, pas de ravitaillement possible. Alors il a fallu faire avec les moyens du bord (et du congélo). De la ricotta congelée ? Youpi ! Je me rappelle une recette de pain qui me fait de l'oeil depuis ... 2007. Mis à part que mon pain a mis toute l'après-midi pour lever, because j'ai incorporée la ricotta glacée à la préparation, les petits pains sont délicieux, avec une belle mie bien moelleuse, même le lendemain.




Petits pains à la ricotta (recette adaptée de "Bread machine,how to prepare and bake the perfect loaf" de Jennie Shapter, original par ici)


Ingrédients pour 6 petits pains
- 200g de farine complète
- 250g de farine tout usage
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- 5g de sel (1 cc)
- 10g de sucre (2 cc)
- 2 cs d'huile (olive pour moi)
- 150g de ricotta à température ambiante
- 225ml de lait tiédi

Mélangez les ingrédients secs. Ajoutez l'huile, la ricotta puis le lait tout en mélangeant. Pétrir 5 minutes pour obtenir une pâte bien élastique. Façonnez à votre façon ; j'ai fait 6 petits pains ronds, mais vous pouvez utiliser un moule comme dans la recette d'origine.

Laissez lever jusqu'à ce qu'ils doublent de volume.

Préchauffez le four à 220°C ou 200°C chaleur tournante. Dorez éventuellement au jaune d’œuf mélangé avec de l'eau (pas fait cause pas d'oeuf). Enfournez pour 15 à 20 minutes.

Mettre sur une grille pour refroidir avant de déguster.



Dis donc Sécotine, c'est quoi ce truc vert dégueu sur ta tartine ? Ben, t'as qu'à revenir demain si t'es curieux !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 16 octobre 2011

Boulettes de porc caramélisées et carottes dorées à l'ail des soeurs Scotto

Voici les petites phrases bien senties que j'ai entendues ces derniers temps.

Tu deviens pire que papa ! , le-dit papa ayant pour verbes favoris ranger et jeter. Ça, c'est quand j'ai instauré une taxe pour toute chaussette puante trouvée à un endroit non réglementaire ou pour les mouchoirs en papier compactés au fond des poches du linge à laver. Non mais ! 

Tu vas voter pour François Aubry dimanche ? Question de Paul. Ou la politique vue par les enfants.


Refais nous des boulettes IKEA ! , ça, c'est quand j'ai servi la première version des boulettes des soeurs Scotto. Et ça, même pas en rêve que je ne relève pas le défi. Non mais ! Comparez les boulettes des sœurs Scotto aux boulettes suédoises !

Et accessoirement, c'est le plat qui a suivi mon entrée gourmande.




Boulettes de porc caramélisées (adaptées des sœurs Scotto)

Ingrédients pour 4 personnes
- 500g de filet mignon de porc dégraissé
- 2 oignons nouveaux, blancs et verts, ou un petit oignon
- 10cl de sauce de soja
- 3cs de martini blanc (vermouth blanc)
- 2cs de mirin
- 1/2 cc de cinq épices
- 1cc de sucre
- huile, sel et poivre

Coupez la viande en cubes et mettez le dans le bol d'un robot mixer. Ajoutez 1 cs de sauce soja, 1 cs de mirin, le cinq épices, les oignons émincés, du sel et du poivre. Mixez pour obtenir un hachis fin.

Mouillez vos mains dans l'eau froide et formez des boulettes de la taille d'une grosse noix.

Chauffez l'huile dans une poêle et faites dorer les boulettes 8 à 10 minutes en les retournant fréquemment. Vous pouvez faire les boulettes à l'avance jusqu'à cette étape. Dans ce cas, ne cuisez les boulettes que 5 minutes.

Pendant la cuisson, mélangez le reste du mirin et de la sauce soja, le martini et le sucre. Veillez à bien dissoudre le sucre. Si vous avez confectionné les boulettes à l'avance, réchauffez les 2 minutes dans une poêle. Versez la sauce sur les boulettes et cuire à feu vif jusqu'à ce qu'elle soit presque évaporée et que les boulettes s'enrobent de caramel. Servez aussitôt, éventuellement avec les carottes ci dessous.


Carottes dorées à l'ail, piment et cumin des sœurs Scotto

Ingrédients pour 4 personnes
- 750g de petites carottes
- 6 gousses d'ail
- 50g de beurre
- 1 cs de miel liquide
- 1 cc de cumin en poudre
- 1 cc de graines de cumin (facultatif)
- 3 à 6 pincées de piment
- sel et poivre

Épluchez les carottes et coupez les en rondelles obliques de 2cm. Si vous avez des carottes un peu grosses, retaillez les en deux dans le sens de la longueur. Pelez les gousses d'ail et coupez les en deux.

Mettez le beurre dans un sauteuse assez grande (important, c'est moins bon à la casserole, au secours Hervé This !) avec 20cl d'eau, les cumins, le piment, le miel, du sel et du poivre. Portez à ébullition puis ajoutez les carottes et l'ail. Couvrez, baissez le feu sur modéré, et cuire environ 30 minutes en remuant de temps en temps. L'eau doit être évaporée et les carottes caramélisées.

Servez chaud ou froid. Les carottes se réchauffent très bien.



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 septembre 2011

Classique #16 - Mon gratin de pomme de terre

En vrai, j'avais placé tous mes espoirs culinaires du mercredi dans un cake citron-amandes-polenta.

En vrai, j'aurais du me douter en pesant les 225g de beurre que cette recette n'était pas du tout faite pour moi.

En vrai, j'ai pensé que ce gratin était vraiment trop simple pour le publier.

En vrai, c'est un accompagnement parfait puisqu'il cuit au four tranquillement pendant qu'on fait autre chose (ça rappellerait pas la courgettine ?). Les pommes de terre sont moelleuses, avec une petite sauce légère très goûteuse. On peut écrabouiller les pommes de terre à la fourchette façon purée rustique, et entendre Emma s'exclamer : "c'est trop trop bon maman !".

En vrai, c'est trop trop bon la simplicité.





Classique #16 - Mon gratin de pomme de terre

Ingrédients pour 6 à 8 personnes en accompagnement
Je vous donne la recette de base, celle qui est assez discrète pour accompagner avec élégance à peu près tout. Mais si vous rajoutez un peu de fromage, du jambon, du tofu, des oignons ou des champignons, le gratin se transforme sans soucis en plat complet.

- 1 kg de pomme de terre
- 50cl de lait de vache ou végétal
- 50cl de bouillon de légumes
- sel et poivre et noix de muscade
- 1 bâton de cannelle si vous aimez

Lavez, épluchez et coupez les pommes de terre en tranches fines (3mm à la mandoline).

Faites chauffez le lait et le bouillon dans une grande casserole, assaisonnez avec le sel, le poivre et la noix de muscade. Ajoutez éventuellement le bâton de cannelle. Versez les tranches de pommes de terre et cuire à feu doux pendant 15 minutes, pas plus.

Au bout de 10 minutes, préchauffez le four à 180°C. Placez le contenu de la casserole dans un plat à four peu profond, et enfournez pour environ 1 heure. Si le dessus du gratin prend trop de couleur à  votre goût, placez y une feuille de papier alu. Mais chez Sécotine, on trouve toujours des amateurs de "grillé"...




Si vous voulez jeter un coup d'oeil à la recette du cake citron-amandes-polenta, c'est ici en VO.

J'avais également fait mon gâteau classique au chocolat en petit format, et en réduisant la quantité de chocolat et de beurre à 130g. Tout parti celui-là ...
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...