Affichage des articles dont le libellé est Jamie O.. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Jamie O.. Afficher tous les articles

lundi 2 janvier 2017

Salade tiède de brocoli

AKA la salade de presque rien qui déchire !

Bah oui, avant, il y a eu le Nouvel An, on a tout mangé, la sexy-soupe de chou-fleur, le curry de crevettes, le cheesecake et la salade d'orange (entre autres). Après, il y aura quelques jours à Berlin. Et entre, on mange ce qui reste !

Je fais souvent cette petite salade tiède, le brocoli devient tout de suite plus intéressant avec sa petite sauce picotante et acide. Parfait pour les lendemains de fêtes 👌 Ou en entrée légère. Ou en accompagnement. Bref, tu en fais ce que tu veux !




Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 6 février 2016

Poivrons rouges farcis au riz sauvage, féta, pignons et herbes

Comme la recette précédente, c'est encore un plat complet que je te propose. Oui, mais on part vers le Sud avec celui ci ! 

A chaque fois que je fais des légumes farcis, je suis bluffée par le mélange des saveurs résultant. Ici, le poivron devient fondant et sucré, le riz reste un peu ferme, le tout est assaisonné par la féta et les herbes. Une association très réussie, aussi bonne chaude que froide.

J'avais des poivrons rouges sous la main, mais je suis sûre que la garniture fonctionnerait tout autant avec des grosses tomates ou des courgettes. Tu peux aussi utiliser une autre sorte de riz, mais je trouve que le riz sauvage reste un peu ferme et j'adore ça dans cette recette !




Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 24 janvier 2016

Les goûters du dimanche # Gâteau à l'orange, au miel et aux pistaches, petite compotée d'abricots secs

Il est plus que temps de reprendre les goûters un peu sympas du dimanche, non ?

Celui ci est un mix entre une recette de Jamie Oliver, et une envie d'abricots moelleux et acidulés. Le gâteau est assez léger, délicatement parfumé aux agrumes et imbibé d'un sirop au miel. On rajoute des pistaches grillées pour le croquant, un peu d'acidité avec la compotée, et hop ! le goûter parfait après une balade au parc et des glissades sur le au bord du lac gelé. C'est le dégel, même si les morceaux de glace ont encore 7-8cm d'épaisseur ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 27 septembre 2015

Les goûters du dimanche # Cake rhubarbe, polenta et amande

J'avais gardé cette recette depuis le printemps, et puis et puis j'ai cuisiné d'autres trucs et la rhubarbe en a profité pour disparaître !

Alors je peux te dire que j'étais super contente de trouver une grosse botte de rhubarbe dans mon panier de la semaine dernière. Un peu comme j'avais croisé une vieille amie par hasard, qu'on avait pris un café et discuté pendant des heures. Pareil avec la rhubarbe :-)

Et tu connais mon amour pour la polenta, je ne saurais pas t'expliquer pourquoi, mais dès qu'il y en a dans une recette, mon cerveau fait des bonds dans tous les sens. Si en plus la recette ne contient pas de beurre mais une quantité non négligeable d'oléagineux, c'est pour moi !!! 

Ce cake fond agréablement en bouche, il est moelleux, parfumé grâce à l'orange et à l'amande, léger, acide juste comme il faut, bref, un excellent goûter du dimanche !





Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 7 juin 2015

Salsa aux olives noires, le zoo de Beauval et le château de Chambord

Rien à voir entre les trois, mais certaines se sont plaintes de ne pas bien voir le pandi panda de la colonne de droite. Et oui, il y avait un panda à droite :-)

Mais commençons par cette salsa aux olives noires qui nous a beaucoup plu. Elle est parfaite avec du poisson blanc, mais je pense qu'elle se défend bien en tartinade. Tu n'auras d'ailleurs pas de photo de plat fini, le poisson ayant été englouti avant que je puisse dire ouf. Pour la cuisinière c'est rassurant, pour les photos, et ben c'est flop total !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 avril 2015

Autour de l'huile d'olive #2 - La pizza blanche aux herbes et à l'ail de Paola


Si tu fais tes pizzas ou ton pain maison, je te conseille de garder une portion de pâte pour faire cette pizza blanche, délicieuse pour patienter à l'apéro ou accompagner un repas léger. On peut aussi utiliser une portion de pâte toute prête, ça marche très bien et c'est ainsi que Paola nous a régalé l'année dernière lors d'un pique-nique. Paola, c'est mon amie italienne qui m'a déjà cédé la recette de son tiramisu :-)

L'avantage de cette recette, c'est qu'elle peut se faire quelques heures à l'avance, la pâte ne va pas se détremper. Mais si tu as l'occasion de la déguster tiède à la sortie du four, tu m'en diras des nouvelles !




Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 octobre 2014

Pizza au potimarron, oignons rouges et roquette

Et pour la Sécotine touch, on rajoute un ou deux  amaretti émiettés.

Roquette et potimarron, c'est une association assez classique que j'ai déjà utilisé dans ces raviolis. Mais je ne m'en lasse pas. Alors, décliné en pizza, c'est comment ? Étonnant, fondant, un peu sucré, le piquant de la roquette qui rafraîchi le tout, bref, une jolie réussite. En plus, le plat est complet et c'est très joli ces couleurs, non ?


Pour ceux qui se demanderaient, non, je ne mange pas ma pelouse ...


Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 30 septembre 2014

Mini boulettes de poulet au gingembre et sauce Satay

Il semblerait que je sois sensible à la mode des boulettes. Mais naaan, n'importe quoi !

Le format mini est parfaitement adapté aux boulettes de poulet ; elles cuisent rapidement tout en gardant leur moelleux. Avec une touche de gingembre et de sauce soja, elles sont déjà très bonnes, mais si tu ajoutes de la sauce Satay, elles deviennent juste irrésistibles ! Et que je ne te vois pas finir la sauce à la petite cuillère !

Pour ces deux recettes, le robot est ton ami : en gros, tu mets tous les ingrédients et tu mixes. Le plus long sera de façonner tes mini-boulettes. Et tu n'es même pas obligé de nettoyer le bol si tu commences par la sauce ! Merci qui ???

Avec cette recette, je participe à la Culino Versions de septembre sur le thème est saveur Asie.




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 23 septembre 2014

Soupe de tomates et poivrons, purée de basilic

C'est une soupe que j'avais envie de cuisiner depuis longtemps. Sauf que je laisse passer la saison des tomates et après ... trop tard ! Tu me diras, prends une bonne boite. Oui. Mais non, j'avais vraiment envie d'utiliser des tomates fraîches. 

Il me restait des Cornues des Andes de ma dernière cueillette, j'ai utilisé les plus mûres, et donc les plus sucrées. Associées aux poivrons grillées et à la purée de basilic, waouh ! Je n'ai pas été déçue ! J'ai utilisé des poivrons grillées en bocal parce que je suis vraiment nulle pour griller et peler mes poivrons. Si tu as une astuce bien détaillée, je suis preneuse !




Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 25 août 2014

Salade de pois chiches crémeuse aux épices

Sur le chemin du retour de vacances, nous avons fait une halte en Suisse, histoire de réunir six cousins et de retarder le retour vers Paris. Linda nous a servi une salade de pois chiches délicieusement fraîche et acidulée issue d'un livre de Jamie Oliver, Jamie's dinners (en français Version originale). J'ai profité d'un moment calme le lendemain pour le feuilleter et noter quelques recettes. Comme d'habitude en parcourant ce genre de livre, l'envie subite me vient de le posséder. What ? Sauf qu'en rentrant à la maison, je constate que j'ai déjà ce livre. Mince alors, je crois que j'ai un vrai problème avec les bouquins de cuisine ...

La salade que j'ai préparée aujourd'hui est donc grandement inspirée de celle de Jamie. J'y ai ajouté les épices de la salade de lentilles de Louise du Sacristain pour un beau mélange de saveurs qui me console un peu de penser à une bonne flambée. C'est vrai quoi, il faisait 9°C ce matin ...

Et en faisant mes petites recherches sur cette recette, je me suis aperçue que tu peux retrouver une grosse partie des recettes des bouquins de Jamie O. sur son site, ça t'évitera d'acheter des livres :-) Et c'est suffisamment rare pour le dire !





Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 30 mai 2012

Deux hommes dans ma cuisine ou lotte rôtie et pesto de coriandre

Et pas des moindres, puisqu'il s'agit de Jamie Oliver et de Ricardo, croisé à tous les coins de blogs québécois. Et parce que malgré ses noooombreuses qualités, il ne faut pas compter sur Sécotin en cuisine ...

Qui dit déménagement dit qu'il faut vider certaines choses, et en priorité le congélateur. C'est fou ce qu'on peut y entasser des choses, au cas où. Enfin, en ce qui me concerne.

Donc l'autre jour, j'ai trouvé de la lotte. Je ne sais pas vraiment la cuisiner autrement qu'en sauce, alors comment ? Quand je me pose ce genre de question existentielle, je fonce sur le livre Cook de Jamie Oliver. Ce bouquin m'a souvent sauvé la mise en cuisine, que ce soit pour le choix d'un produit ou d'une association, la meilleure manière de cuire un aliment ou pour les techniques de base. Pour revenir à ma lotte, j'ai choisi de m'inspirer d'une recette où elle est rôtie après avoir reposé 1 heure dans un sel parfumé afin qu'elle ne rende pas son jus à la cuisson. Au final ? Un morceau de poisson bien ferme et parfumé.

Pour l'accompagner, j'avais une idée de pesto de coriandre pour avoir un plat chaud-froid. En googlelisant pour avoir une idée des proportions, je tombe sur une recette de Ricardo cuisine. Depuis le temps que j'en entends parler, il fallait bien que je teste une de ses recettes un jour ! Attention, ce pesto peut créer une dépendance chez les sujets culinairement fragiles ...




Lotte rôtie et pesto de coriandre

Ingrédients pour 4 personnes

Pour le pesto de coriandre
- 3 bottes de coriandre (100-120g)
- 40g de pignons de pin (1/4 tasse)
- 10g de parmesan râpé
- 1 gousse d'ail écrasée (ou ail confit)
- jus de 1/2 citron, voire plus au goût
- 1 petit avocat bien mûr ou 30 à 60 ml d'huile d'olive
- sel et poivre

Coupez l'extrémité des tiges de coriandre, enlevez les feuilles abîmées et rincez la coriandre. Émincez la grossièrement, tiges et feuilles (les tiges sont aussi aromatisées que les feuilles).

Torréfiez les pignons de pin dans une poêle en prenant garde de ne pas les brûler.

Dans le bol d'un mixer, mettez la coriandre, les pignons, le parmesan et l'ail. Pulsez pour amalgamer et ajoutez le jus de citron, l'avocat écrasé, du sel et du poivre. Pulsez pour obtenir la consistance désirée, goûtez et rectifiez l'assaisonnement.

Si vous utilisez de l'huile d'olive, ajoutez la en filet en laissant tourner le robot.

Le pesto se garde quelques jours dans une boite hermétique au frigo.




Pour la lotte
- 4 beaux morceaux de lotte (environ 200g chacun)
- le zeste de 2 citrons
- 1 cs de romarin séché
- 2 cs de sel

Dans un mortier, pilez le sel avec les zestes et le romarin. Frottez le poisson avec ce mélange et réservez au frigo pour 1 heure. (Vous pouvez préparez le pesto pendant ce temps).

Préchauffez le four à 220°C ou 200°C chaleur tournante.

Sortez le poisson et essuyez le soigneusement avec du papier absorbant. Frottez le avec un peu d'huile d'olive.

Faites chauffez une grande poêle qui va au four. Saisissez le poisson pendant 2 minutes, retournez le et enfournez pour 6 à 8 minutes selon l'épaisseur.

Servez aussitôt avec le pesto et l'accompagnement de votre choix.

Jamie propose également de griller la lotte sur un gril en fonte ; dans ce cas, ouvrez les morceaux de lotte en portefeuille.


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 22 janvier 2012

Salade d'hiver orange, mozzarella et jambon fumé

Une salade directement inspirée de celle du Fifteen de Jamie Oliver (non hélas, je n'y ai jamais mis les pieds, mais la recette est dans l'excellent livre Cook). 

Je l'ai déjà cuisiné à plusieurs reprise, et je suis conquise à chaque fois. Elle a vraiment tout pour me plaire : un mélange de saveurs sucrées/salées/amères/acides, et de texture avec le crémeux du fromage, le croquant de l'endive et le moelleux du jambon. Essayez, vous allez adorer !



Salade d'hiver orange, mozzarella et jambon fumé

Ingrédients pour 2 personnes en plat principal
- une boule de très bonne mozzarella (ça vaut le coup de casser votre tirelire, il faut une boule de mozarella qui coule quand on la coupe, pas celle qui ressemble à du caoutchouc)
- 2 oranges bio (car on va utiliser le zeste)
- 2 endives (ou de la trévise)
- 2 poignées de mache, roquette, ou ce que vous avez au frigo
- les feuilles d'une petite botte de menthe
- 4 tranches de jambon fumé italien
- la vinaigrette de votre choix (en ce moment, j'ai un pot de celle de Steph joue au chef en permanence au frigo, sans les herbes)
- 1 poignée de copeaux de parmesan
- sel et poivre

Coupez la boule de mozarella en deux, puis en morceaux grossiers dans deux assiettes. Salez et poivrez, puis rapez le zeste d'une orange sur la mozzarella de chaque assiette.

Pelez les oranges à vif, coupez les en tranches épaisses et répartissez les à coté du fromage.

Lavez et coupez l'endive en deux. Retirez la partie amère de la base, puis détaillez la grossièrement dans un saladier ; ajoutez la menthe et la mache lavée et assaisonnez avec la vinaigrette de votre choix. Roulez une partie de la salade dans les tranches de jambon. Répartissez le reste de la salade sur les assiettes. Posez les rouleaux de jambon sur le dessus. Parsemez de copeaux de parmesan et dégustez de suite avec une bonne tranche de pain !


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 18 mai 2011

Salade croquante de radis et fenouil

La semaine dernière, j'ai reçu une botte de radis monstrueux. Sans blague.


Je me suis demandé ce que j'allais bien pouvoir en faire. Des radis comme ça à la croque au sel, impossible de n'en faire qu'une bouchée !

Alors j'ai repensé à une recette vue chez Jamie O. et rangée dans un petit coin de ma tête. De fines tranches de légumes racines trempées dans de l'eau glacée pour les rendre encore plus croquants. J'y ai rajouté de la feta et hop ! Un repas léger comme je les aime en ce moment !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 13 février 2011

Saint-Jacques poêlées à la pancetta croustillante, salade de lentille à la coriandre

La semaine dernière, Sécotin et moi même avons fêté un évènement personnel important. Ça valait bien un titre à rallonge.

Jugez plutôt : de fines tranches de pancetta croustillantes, des saint-Jacques juste poêlées, le tout accompagné d'une salade tiède de lentilles beluga bien relevée avec de la coriandre. Un délice ! La recette est inspirée de Jamie Oliver (encore lui !), mais j'ai choisi mon assaisonnement fétiche pour la salade de lentille, celui de Cléa

Question organisation, la salade a été faite l'après-midi, mais vous pouvez également la faire la veille, elle se garde très bien. Pour le dîner, j'ai d'abord faire revenir la pancetta très doucement jusqu'à ce qu'elle soit bien croustillante, je l'ai réservée et j'ai cuit mes saint-Jacques assaisonnées dans la même poêle. Dressage minimum et hop ! un plat complet en 10 minutes top chrono.

Désolée pour la photo, pas le temps de faire une jolie assiette, ça va refroidir !

Saint-Jacques poêlées à la pancetta, salade de lentille à la coriandre


Salade de lentilles à la coriandre

Ingrédients
(je pense que les quantités sont au moins pour 4, vous pourrez apprécier les restes le lendemain)
- 300g de lentilles beluga (à défaut, des lentilles vertes du Puy)
- 1 tomate
- 1 petite pomme de terre
- 2 gousses d'ail écrasées
- 3 cs de sauce soja
- 1 à 2 cs de moutarde
- 3 cs de vinaigre
- 6 cs d'huile d'olive
- 1 botte de coriandre (pas du tout facultatif, c'est elle qui donne le caractère à la salade)

Rincez les lentilles, placez les dans une casserole avec la tomate, la pomme de terre épluchée et les gousses d'ail. Ne salez surtout pas, la peau des lentilles durcirait. Couvrez d'eau et cuire à petit bouillon environ 20 minutes. Les lentilles doivent être justes cuites.

Égouttez et versez dans un saladier. Confectionnez la vinaigrette en émulsionnant l'huile, le vinaigre, la sauce soja et la moutarde. Versez sur les lentilles et mélangez longuement pour bien imprégner les lentilles. Ajoutez la coriandre finement ciselée. Laissez refroidir puis réservez au frais jusqu'au moment du dressage.

Saint-Jacques poêlées à la pancetta croustillante

Ingrédients pour 4 personnes
- 12 tranches de pancetta
- 20 noix de saint-Jacques (ou plus selon que vous faites un plat ou une entrée)
- sel et poivre du moulin
- 1 jus de citron

Placez les tranches de pancetta dans un poêle sur feu doux jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. Vous pouvez procédez en plusieurs fois si votre poêle est petite. Réservez la pancetta sur du papier absorbant. 

Augmentez le feu, assaisonnez les noix de saint-Jacques des deux cotés, puis mettez les à cuire dans la graisse de la pancetta pour 2 minutes. Retournez, laissez cuire 1 minute, puis déglacez avec le jus de citron pour accentuer la caramélisation. Laissez encore 30 secondes et sortez les Saint-Jacques. 

Réchauffez la salade de lentilles dans la même poêle pendant 1 à 2 minutes, juste pour la tiédir. Mettez les lentilles dans les assiettes, la pancetta croustillante, puis les Saint-Jacques et servez aussitôt.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 31 janvier 2011

Salade de noix aux grenades

Sécotin se bonifie avec le temps, un peu comme son dada le bon vin. A chaque fois qu'il va à Londres, il me rapporte de la lecture culinaire. Même plus la peine de lui rappeler ! 

J'aime beaucoup lire ces titres anglo-saxons ; l'approche de la cuisine est différente et mon avis sur leur manière de se nourrir a bien évolué. Parfois, il y a un dossier sur un ingrédient que je ne connais pas ou pas bien, et vous savez comme j'aime apprendre des nouveaux trucs en cuisine !

C'est le cas pour la grenade dans le dernier Jamie Oliver magazine (que vous pouvez feuilleter par ici). J'avais une grenade qui attendait sagement depuis le début du mois (sa jumelle ayant fini dans une salade de fruits). Je l'ai donc utilisée pour réaliser cette salade de noix. Je n'ai pas été déçue : l'association des différentes noix, des petits grains croquants de la grenade, de la fleur d'oranger et du miel donne un mélange de texture et de goût qui éclate en bouche. Je l'ai consommée au petit déjeuner, et croyez moi, j'ai carburé toute la matinée !

 
Salade de noix aux grenades 

Ingrédients pour 2 personnes (je vous donne également en vert les proportions de la recette d'origine)

- les grains d'une grenade (grains de 3 grenades)
- 30g (100g) d'amandes émondées
- 30g (100g) d'amandes éffilées
- 30g (100g) de noix
- 15g (50g) de pistaches non salées
- 1 cs (2cs) d'eau de fleur d'oranger
- 2 cs (6cs) de miel

Pour décortiquer facilement la grenade,  coupez la en 4 quartiers. Placez un des quartiers sous l'eau, séparez les grains en les roulant. Ils vont tomber au fond du saladier tandis que les petites peaux blanches et amères restent à la surface. Récupérez les grains, et procédez de même pour les autres quartiers.

Assemblez tous les ingrédients dans un bol. Mélangez bien pour enrober les noix et la grenade avec le miel et la fleur d'oranger. Réservez au moins 1 heure au réfrigérateur et servez bien frais.

Vous pouvez manger cette salade avec un yaourt, mais je l'ai préférée nature.

D'autres recettes avec de la grenade :

- chez Citron avec son seitan braisé à la sauce grenade
- chez Estelle et sa salade pour attendre les fêtes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 22 janvier 2011

Risotto au potiron et cèpes, inspiration Jamie O.

J'ai depuis le mois de septembre un magnifique potiron qui attend sagement son heure au fond de ma cave. Je ne l'avais pas un peu oublié.

Il a été découpé la semaine dernière ; une partie a été congelée, l'autre a fait de magnifiques soupes. J'avais dans un coin de ma tête la recette d'un risotto au potimaron, j'en ai donc gardé un petit bout. Je suis partie d'une recette du livre Cook de Jamie Oliver pour les proportions, risotto au potimarron, biscuits amaretti et sauge. J'ai rajouté les cèpes pour relever le tout.

Coté organisation, j'ai cuisiné la base du risotto le vendredi après-midi selon cette recette. J'ai profité du four chaud le soir pour faire rôtir mon potiron. Et ce midi, la fin de la recette ne m'a pris que 20 minutes.


Risotto au potiron et cèpes, inspiration Jamie O.

Ingrédients pour 2 gros appétits en plat principal, 4 en entrée
- une recette de base de risotto
- 35cl de bouillon de légumes ou volaille
- 1 quart de potimarron ou 250 à 300g de potiron coupé en morceaux
- 1 épice de votre choix pour faire rôtir la courge (curry, cannelle, fenouil ...)
- 1 poignée de cèpes séchés
- 1 à 2 poignées de parmesan râpé
- huile d'olive, sel et poivre du moulin

Préchauffez le four à 200°C ou 180°C chaleur tournante.
Placez les morceaux de courge dans un plat à four. Arrosez de 2-3 cuillères d'huile d'olive, salez, poivrez et ajoutez l'épice de votre choix (j'ai utilisé du curry). Mélangez pour bien imprégner les légumes. Enfournez pour 30 à 40 minutes (la courge doit être molle).

Vous pouvez profiter du temps de cuisson pour préparer la recette de base du risotto.
Réhydratez les cèpes dans un bol d'eau froide pendant au moins 10 minutes ; coupez les en petits morceaux. 

Lorsque la courge est cuite, placez le riz précuit et la moitié du bouillon dans une casserole. Portez à ébullition et ajoutez les légumes. Remuez constamment jusqu'à ce que tout le bouillon ai été absorbé. Ajoutez le reste du bouillon louche par louche, en laissant le riz l'absorber à chaque fois. Vous n'aurez par forcement besoin de tout le bouillon. Lorsque vous êtes satisfait de la consistance de votre risotto (pour moi, il doit être légèrement al dente et humide), ôtez du feu, ajoutez le parmesan et rectifiez l'assaisonnement. Couvrez pendant 1 minute, puis servez aussitôt.

Jamie Oliver ajoute 1 cuillère à soupe de mascarpone en même temps que le parmesan.pour plus de crémeux (et de lipides !). Il sert son risotto accompagné de biscuits amaretti en morceaux et de feuilles de sauge frites.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 12 janvier 2011

Classique #12 - Boulettes de viande de Jamie O.

Ce plat d'apparence simple et rustique nécessite néanmoins un minimum de préparation. Le résultat en vaut la peine car les boulettes remportent toujours un grand succès, toute tranche d'âge confondue. On les retrouve donc souvent à la table de Sécotine le dimanche, quand on passe de 5 à 8, ou 9, ou 10 ...

L'essentiel de la préparation, c'est à dire préparer les boulettes et les pré-cuire,  peut être fait la veille, voire l'avant-veille. Le jour J, vous n'aurez plus qu'à décongeler tranquillement la sauce tomate (si votre beau-papa vous à gentiment donner des tomates durant tout l'été), ou ouvrir une boite de bon coulis, et à passer le plat au four pendant 20 minutes.

ok ok, photo pas top, mais la viande hachée c'est pas très sexy en photo !

Boulettes de viande de Jamie O. 

La recette est issue du livre "la cuisine de Jamie". J'ai augmenté les quantités pour 1) satisfaire les gros appétits 2) éventuellement avoir des restes.

Ingrédients pour 6 à 8 personnes

- 2 oignons
- 4 gousses d'ail
- 2cc de moutarde
- 2cs d'huile d'olive

- 1,5kg de hachis (mon boucher me donne du mélange)
- 4 cs de chapelure (maison, bien sûr !)
- 3cs d'origan sec
- 1 cc de cumin en poudre
- 2 cs de romarin
- 1 cc de piment (facultatif)
- 2 jaunes d'oeuf
- sel et poivre du moulin
- huile d'olive

- 1l à 1,5l de sauce tomate
- 3 boules de mozzarella
- 100g de parmesan râpé

Épluchez les oignons et l'ail ; émincez les finement. Faites chauffer l'huile dans un poêle, puis confire les légumes sur feu tout doux. Ajoutez la moutarde. Si vous êtes pressée, vous pouvez aussi passer les oignons et l'ail émincés au micro-onde, puissance maximale pour 1 à 1min30, puis ajouter l'huile et la moutarde.

Placez la viande dans un grand bol. Ajoutez la chapelure, l'origan, les jaunes d'oeuf, le romarin, le cumin, et éventuellement le piment. Assaisonnez avec le poivre et 3 cc rases de sel. Ajoutez les légumes cuits, puis mélangez bien avec vos mains. Vous pouvez goûter le mélange pour rectifier l'assaisonnement.

Façonnez des boulettes de la taille d'une balle de golf (ou de la taille que vous souhaitez), jusqu'à épuisement de la viande. A ce stade, j'ai des boulettes sur tout mon plan de travail !
Faites chauffer 2 cs d'huile dans une grande poêle. Y cuire les boulettes 3 à 4 minutes en les retournant fréquemment pour qu'elles soient dorées de tous les cotés. J'utilise une pince pour les manipuler facilement et ne pas les casser. On veut juste pré-cuire la viande, le reste de la cuisson de fera au four dans la sauce tomate. Procédez en plusieurs fois et placez les boulettes pré-cuites dans un grand plat à four.

Si vous cuisinez pour plus tard, laissez refroidir la viande, filmez le plat et réservez au frais jusqu'à la finition.

Si vous cuisinez pour de suite, préchauffez le four à 200°C ou 180°C chaleur tournante. Faites chauffer la sauce tomate, ajoutez la aux boulettes, parsemez de mozzarella coupée en morceaux et de parmesan râpé. Enfournez pour 20 minutes, ou jusqu'à ce que le fromage soit bien doré. Servez avec des spaetzles campagnards, vous m'en direz des nouvelles !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 3 janvier 2011

Soupe aux pois chiches et poireaux de Jamie O.

Après la première journée de travail de l'année, la récupération des enfants et le récit de nos journées respectives, j'avais grand besoin d'une soupe réconfortante. J'avais quand même prévu le coup le matin, et dans un accès de lucidité étonnant pour un 3 janvier, j'avais jeté une grosse poignée de pois chiche dans un bol d'eau.

Cette soupe, je l'adore. D'abord parce que les pois chiche et moi, c'est une grande histoire, que ce soit froid et en purée, chaud à la sauce tomate et à la cannelle, ou en soupe, j'aime le petit goût sucré et la texture de cette légumineuse. C'est par ailleurs un excellent substitut aux protéines animales, et en ces périodes d'après-fête, un peu de légèreté ne nous fait pas de mal. Et puis on peut choisir la texture de sa soupe selon son humeur : rustique et non mixée, moelleuse en mixant la moitié, ou plus raffinée et moulue complètement. Last but not least, cette soupe se suffit à elle même, pas besoin d'en rajouter, un bol et le dîner est prêt !

Je vous ai convaincu ? Alors voici la recette tirée du livre "la cuisine de Jamie".



Soupe aux pois chiches et poireaux

Ingrédients pour 6 personnes en entrée ou 3-4 en plat principal

- 1 grosse poignée de pois chiche trempée quelques heures dans de l'eau (on peut mettre à tremper la veille avant de s'endormir, ou alors utiliser une boite). La recette dit 340g mais alors il faut sortir la balance ...
- 1 pomme de terre moyenne
- 4 à 5 poireaux
- 2 gousses d'ail
- 10g de beurre
- 3/4l à 1l de bouillon de volaille (ou de légumes)
- huile d'olive, sel et poivre du moulin
- parmesan râpé
- 1cs de curry (facultatif)

Égouttez les pois chiche, mettez les dans une casserole avec la pomme de terre pelée et coupée en morceaux. Couvrez d'eau non salée (sinon la peau des pois chiche durcit) et cuire jusqu'à ce que les légumes soient tendres, puis égouttez.
Pendant ce temps, lavez les poireaux, coupez les en deux dans le sens de la longueur et émincez les finement. Épluchez l'ail, écrasez les gousses avec le plat du couteau et émincez les.
Faites chauffer le beurre et un peu d'huile d'olive dans une casserole (ça peut être la même casserole que celle des pois chiche pour une optimisation de la vaisselle sale), y jeter les poireaux et l'ail. Salez, puis faites suer les légumes 10 minutes à couvert et à feu doux. Ajoutez les pois chiche, couvrez de bouillon et laissez cuire 20 minutes.
C'est le moment de décider le degré de mixage que vous souhaitez pour votre soupe. Mixer un peu, beaucoup ou pas du tout. Ajoutez du bouillon pour obtenir la texture de soupe que vous préférez. Ajoutez une cuillère à soupe de parmesan râpé et 1cs de curry si vous aimez. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Servez bien chaud avec du parmesan à part.
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 décembre 2010

Classique #10 - Pâte à pain de Jamie O. et pizza spéciale Paul

Hier, mine de rien, Paul me commande une pizza. Je rêve ou quoi ?????

Quand il m'est arrivé de présenter une pizza toute prête les soirs où je rentre tard du boulot, ce n'est qu'une suite de : "y'a d'la tomate !" (quelle perspicacité !), "il est mauvais le fromage ..." ou "elle est trop dure ta pizza ..." . Et je vous épargne les "j'aime pas les oignons sur la tarte flambée", "y'a des morceaux" dans la bolognaise et "j'aime pas trop ces nouilles " dans un plat de ... nouilles ! Ahahah ! Paul, si on ne t'avait pas fait ...

Mais j'ai trouvé la parade, gnarf gnarf, sauf quand je rentre tard du boulot. Parce que faire sa pizza, c'est fastoche, mais ça veut quand même dire faire sa pâte levée, et donc prévoir un rétro planning de deux bonnes heures avant d'entendre des "Hmmmm...", "C'est trop bon maman ..." ou "Encore un morceau s'il te plaît".

Ça fait des années que j'utilise la recette de la pâte à pain du livre La cuisine de Jamie de Jamie Oliver : proportions parfaites, jolie texture et temps de levage assez constant. En général, je fais la recette avec 500g de farine ; ça me permet de cuisiner une pizza ronde (diamètre environ 30cm) et une rectangulaire (30 sur 40cm). Vous pouvez également doubler la recette, pré cuire des fonds de pizza pendant 5 mn puis les congeler pour quand vous rentrez tard du boulot (tiens, c'est bizarre, pourquoi j'y avais pas pensé :) ???). Ou alors faire une deuxième pousse et cuire un pain pour le lendemain. Ou alors inviter des amis.
Pizza spéciale Paul. Les tomates sont sur ma partie.

Pâte à pain de Jamie O. et pizza spéciale Paul

Ingrédients
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- 15g de miel
- 30cl d'eau tiède
- 500g de farine (j'ai utilisé 300g de farine de blé, 100g de farine complète et 100g de seigle)
- 15g de sel

Délayez la levure et le miel dans la moitié de l'eau tiède.
Dans un grand bol, assemblez les farines et le sel, puis creusez un puits. Ajoutez la levure délayée et hydratez la farine autour. Ajoutez le reste de l'eau tiède et mélangez avec vos mains. Vous allez obtenir une boule assez collante.
Sur un plan de travail fariné, pétrissez la pâte quelques minutes dans tous les sens. La pâte doit gagner en texture et ne plus coller aux doigts ; rajoutez un peu de farine si nécessaire. Replacez la pâte dans le bol, couvrez d'un torchon propre et oubliez dans un endroit non ventilé (par exemple dans le four à micro onde, c'est très bien).

Au bout de une à une heure et demi, la pâte devrait avoir doublé de volume. Sur un plan de travail fariné, pétrissez la un bref instant pour en chasser l'air, prélevez environ la moitié et étalez sur environ 0,75cm à la taille de votre plaque de cuisson.

C'est le moment de préchauffer votre four à 220°C ou 200°C chaleur tournante. Le temps du préchauffage correspond en gros aux 10mn de pousse que votre pâte à pizza nécessite encore.

Profitez également de ce temps pour préparer la garniture de votre pizza.

Pour la spéciale Paul :  de la sauce tomate (maison ou pas, la barilla au basilic me convient bien, et un petit pot suffit pour la pizza ronde), 2 tranches de jambon coupées finement et une boule de mozza détaillée, le tout saupoudré  de parmesan râpé, d'origan et de basilic (pas trop, sinon le Paul va s'offusquer de "ces petits bouts verts").

Pour la pizza rectangulaire : 3 garnitures pour 4 personnes. Sauce tomate, basilic, origan et parmesan pour tous. Puis, une spéciale Paul à gauche, figues du déshydrateur, champignons et chèvre au milieu, et champignons, coppa préalablement grillée et mozza à droite.


Garnissez la pâte juste avant d'enfourner pour environ 10 mn, ou jusqu'à ce que le fromage soit bien doré. Mmmmm, dis donc, ça sent drôlement bon dans cette cuisine !

Édit du soir bonsoir : Paul n'aime pas les tomates MAIS il adore la sauce tomate. Si quelqu'un a reçu par erreur le mode d'emploi de cet enfant, qu'il me le renvoie IMMÉDIATEMENT !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 2 décembre 2010

Risotto aux épinards de Jamie O.

Toute cette histoire de risotto est partie d'une page de recette dans un magazine.

Le risotto m'a toujours intimidé ; un temps incertain à passer au dessus de la casserole à touiller, une texture difficile à obtenir, bref, que des bonnes raisons pour ne le manger qu'au restaurant. Et puis ce magazine m'a donné envie de relever le défi. J'ai donc feuilleté ma petite collection de livres de cuisine, et je suis tombé sur la recette parfaite pour moi chez Jamie Oliver et son livre cook. Pourquoi parfaite ? Parce que le risotto est cuit au 3/4 A L'AVANCE, puis il attend sagement le dernier moment pour la touche finale. Trop fort ce Jamie !

Recette de base du risotto

Ingrédients pour 4 personnes en entrée (doublez la quantité pour un plat principal)
- 10g de beurre et 1cs d'huile d'olive
- 1 petit oignon émincé
- 2 branches de céleri détaillées en petits tronçons
- 300g de riz arborio
- 12,5 cl de vin blanc
- 50cl de bouillon

Dans une grande casserole, faites chauffer le beurre et l'huile. Ajoutez l'oignon et le céleri. Laissez confire à feu très doux une dizaine de minutes sans colorer.

Préparez le bouillon et faites le frémir. Sortez une grande plaque à pâtisserie.

Lorsque les légumes sont prêts, augmenter le feu sur fort, ajoutez le riz et remuez sans cesse afin que ni le riz, ni les légumes n'accrochent. Vous allez entendre le riz crépiter, c'est bon signe. Versez alors tout le vin, remuez jusqu'à évaporation totale (ça sent rudement bon !).


Baissez le feu sur doux et ajoutez une louche de bouillon en remuant. Attendez que le riz ait "bu" tout le bouillon pour ajouter une nouvelle louche. Remuez très fréquemment. Continuez jusqu'à épuisement du bouillon, ça prend environ 15mn pendant lesquelles vous devez être tout à votre risotto. Le riz doit cuire lentement mais pas trop non plus (sinon c'est une bouillie). Augmentez légèrement le feu si nécessaire. Lorsque tout le bouillon a été utilisé, le riz commence à être cuit tout en restant al dente. C'est le moment de le verser sur la plaque à pâtisserie afin de stopper la cuisson. Étalez en couche épaisse et laissez complètement refroidir. Quand il est froid, placez-le dans une boite hermétique. Conservez au réfrigérateur jusqu'à 2 jours.



Risotto aux épinards

Ingrédients pour 1 recette de base
- 10g de beurre
- huile d'olive
- 1 gousse d'ail pelée et hachée
- 150g à 200g d'épinards lavés et essorés
- sel, poivre et noix de muscade
- 35cl de bouillon chaud
- 1 poignée de parmesan fraîchement râpé (environ 50g)
- 1/2 citron

Faites chauffer une poêle à feu moyen avec le beurre et l'huile. Ajoutez l'ail et la noix de muscade, puis les épinards. Laissez cuire 5 mn. Hachez les épinards et leur jus finement dans un mixer et assaisonnez à votre convenance.

Faites chauffer une grande casserole à feu moyen. Versez la moitié du bouillon et tout le riz précuit. Portez à ébullition, baissez le feu et laissez mijoter jusqu'à ce que le liquide soit absorbé tout en remuant. Ajoutez le reste du bouillon, louche par louche, jusqu'à ce que le riz soit cuit. Vous n'utiliserez pas forcement tout le bouillon ; goûtez fréquemment le riz pour savoir quand il est à point. Les grains doivent être moelleux et onctueux. La consistance finale du risotto doit être un peu plus souple que ce qu'on pense car il va continuer à absorber le bouillon.

Ôtez du feu, ajoutez les épinards, un peu de citron et le parmesan. Goûtez, salez et poivrez si nécessaire. Couvrez et laissez reposer 1 mn, puis portez à table ou servez sur assiette. N'oubliez pas d'apporter le bloc de parmesan à table pour ceux qui souhaiteraient en rajouter !



Note 
Dans la recette du livre de Jamie O., il y a bien plus de  beurre et d'huile, mais les proportions que je vous donne me semblent suffisantes. 
Par ailleurs, il rajoute 200g de fromage de chèvre à la fin de la recette ; la moitié en même temps que les épinards et le parmesan, l'autre moitié juste avant de servir. J'ai suivi une fois la recette, et j'ai trouvé ça un peu lourd. La version sans me convient mieux, mais rien ne vous empêche de rajouter quelques dés de chèvre sec juste avant de servir !

J'ai servi la recette de base aux enfants ; 2/3 ont aimés, c'est déjà pas mal ! En tout cas, il y en a un qui a adoré, avec ou sans épinards !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...