dimanche 11 décembre 2016

Le poulet cristal d'après Sophie Brissaud

ou le parfait plat de feignasse. Si si, je vais t'expliquer.

Donc, tu confectionnes un bouillon avec très peu d'éléments.Tu portes à ébullition. Tu y plonges la bête. Tu couvres. Tu cuis 3 minutes, tu éteins le feu et tu attends 5 heures avant d'ouvrir. C'est tout ? Oui, c'est tout ! Un pochage à chaleur descendante inspiré d'une recette traditionnelle chinoise, parait t'il ;-)

Et quand tu ouvres, la bête est prête à être dépiautée en morceaux tendres et fondants, ET, tu obtiens une quantité non négligeable d'un délicieux bouillon à boire tel quel, ou à utiliser pour cuire de riz blanc et des carottes qui accompagneront ton poulet cristal. Elle est pas belle la vie ?

Le plus dur dans la recette sera donc de :

1. trouver un poulet bien élevé.
2. gérer cette histoire de 5 heures de cuisson. J'ai mis mon poulet en route à 9h ce matin car on mange plutôt tard le dimanche. J'imagine qu'on peut le mettre en route le soir, le dépiauter le matin, et le faire réchauffer dans un peu de bouillon pour midi. A tester !




Le poulet cristal d'après Sophie Brissaud
( adaptée d'une recette trouvée chez Patoumi qui l'a récupéré sur l'Express)

pour 4 personnes
- un poulet fermier
- 50g de gingembre
- 1 botte de ciboules ou d'oignons nouveaux
- 3 gousses d'ail
- 1 branche de citronnelle
- 1 bouquet de coriandre
- 1 piment entier
- 1 cs bombée de miso
- du sel et 5 grains de poivre


Il n'y a pas de citronnelle, coriandre et miso dans la recette initiale, la recette est encore plus simple !

Choisissez une cocotte ou un faitout dans lequel vous pouvez mettre votre poulet ET le couvrir hermétiquement. Mettez y le poulet, couvrez d'eau, sortez le poulet et réservez le sur une assiette.

Épluchez et coupez le gingembre en rondelles. Nettoyez les ciboules et coupez les en gros morceaux. Placez la moitié de la ciboule et du gingembre dans la cavité du poulet, le reste dans la cocotte. Rincez et nettoyez la botte de coriandre, hachez grossièrement les feuilles et les tiges, et hop ! Dans la cocotte. Ajoutez le piment, les grains de poivre et le miso. Portez à ébullition. Goûtez et ajoutez suffisamment de sel pour que le bouillon vous paraisse trop salé. 

Installez la bête dans la cocotte (attention aux projections !). Couvrez hermétiquement (vous pouvez rajoutez une feuille de papier alu entre la cocotte et son couvercle). Attendez la reprise de l'ébullition (la cocotte vibre légèrement), comptez 3 minutes et éteindre le feu. Laissez reposer 5 heures.

J'ai ouvert ma cocotte un peu avant les 5 heures pour prélever quelques louches de bouillon que j'ai filtré pour cuire mon riz et mes carottes, mais tu fais comme tu veux pour les accompagnements :-) 

Juste avant de servir, sortez le poulet et décortiquez le. Servez avec les accompagnement de votre choix, de la sauce piquante, de la sauce soja ... et parsemez de ciboules et de sésame si vous aimez !



Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

  1. il doit être parfumé à souhait , merci pour cette recette gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est parfumé, mais même pas trop, enfin, juste ce qu'il faut ! Par contre, le bouillon ... je vais garder précieusement ce qu'il me reste, trop trop bon !

      Supprimer
  2. Te voilà redevenue carnivore le temps d'un poulet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours mangé un peu de viande, et puis à 5, difficile de contenter tout le monde ! En général, c'est un coup dans la poêle et dans l'assiette, totalement inintéressant. Mais là, le mode de cuisson est particulier, et on a beaucoup apprécié le résultat, donc ... publié !

      Supprimer
  3. Génial ! peu de travail en somme ? ça me plaît....curieuse je suis....Ton poulet au bout de 5 heures il était froid ? donc tu réchauffes ?
    allez belle soirée et à bientôt....tu rentres pour les fêtes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, peu de travail, et surtout, tu as le temps de faire autre chose et tu ne mobilise pas de cuisson. Au bout de 5 heures, le poulet est encore chaud, je n'ai pas eu besoin de réchauffer. Mais j'imaginais un moyen si on fait ce plat à l'avance. Belle soirée à toi !

      Supprimer
  4. une cuisson qui change, merci !
    à tester !

    biz
    manue :)

    RépondreSupprimer
  5. Incroyable ? Quoi ? Ben .... Le mode de cuisson et pis notre Séco qui revient à la cuisine tradi ( entendre par là omnivore ) le temps d'un dimanche de son lointain petit bout de l'europe ! Biz

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ce mode de cuisson! Et les saveurs aussi:)

    RépondreSupprimer
  7. j'imagine que le poulet ne doit pas être trop gros si on veut qu'il soit bien cuit à coeur, en tous les cas la méthode m'interpelle et je testerais bien !! à préparer le soir avant d'aller dormir et laisser reposer toute la nuit dans la cocotte, y'a de l'idée !! bizzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon poulet devait faire 1,3-5kg, donc pas trop gros effectivement. Et oui, à préparer le soir et à réchauffer le lendemain, je pense que ça doit marcher aussi !

      Supprimer
  8. Alors verdict : c'est le meilleur poulet d'après les enfants, ils sont fans!!! Le bouillon est bien goûtu et divin.
    Après 5 heures de "cuisson" le poulet était tiède chez moi (mais je me demande si ce n'est pas dû à la taille de la casserole qui avait pile la taille du poulet et la viande des cuisses était un peu limite. J'ai donc filtré le bouillon et porté à ébullition puis hors du feu j'y ai ajouté la viande des cuisses et qq minutes plus tard j'ai y ai fait réchauffer le reste de viande.
    Et en plus, c'est top niveau économie d'énergie cette recette puisque ça cuit quasi sans énergie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes enfants aussi sont fans, et franchement, c'est pas une recette qui en jette pour quasi pas de travail ????

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...