lundi 25 mai 2015

Un peu d'Alsace et la panna cotta vanillée trop facile de ma sœur

Ma sœur, c'est celle qui bosse en cuisine l'été. Donc, quand elle te fait une de ses recettes fétiches, tu écoutes attentivement !

J'ai eu la chance de passer quelques jours chez ma maman (en Alsace), avec ma sœur (venant des Alpes), et moi débarquant de Paris. Tu me suis ?
Quelques jours reposants entre ballades à Strasbourg et au Donon, bonne bouffe, rigolades, et après-midi au spa d'Obernai. Mince alors, ça passe vite trois jours !

Et pendant ces trois jours, j'ai mangé deux fois de cette panna cotta vanillée, avec des fraises ou nature. Pour moi, le plus difficile avec ce dessert, c'est de trouver la bonne texture, ni trop ferme, ni trop liquide. Mon dernier essai à l'agar agar ne m'avait pas satisfait. Mais celle de ma sœur reste tremblotante et fond dans la bouche, elle m'a très agréablement surprise. Par contre, ne pense même pas à la démouler, ce serait une catastrophe ... Alors sors tes plus beaux contenants, c'est l'occasion de justifier d'en avoir une cinquantaine dans tes placards :-) 





La panna cotta vanillée trop facile de ma sœur

Edit du 14/05/17 : les feuilles de gélatine que j'utilisais en France sont plus grandes que celles que je trouve en Allemagne. Il faut donc adapter la recette à celles que tu as dans tes placards ! Vive la règle de 3 ;-)

par feuille de gélatine française (1,88g) :
- 25 cl de liquide (moitié crème/lait c'est très bien, mais tu peux n'utiliser que de la crème si tu préfères)
- 25 g de sucre
- 1/2 gousse de vanille

C'est tout ! Après, tu multiplies la recette selon tes envies et le nombre de convives.

Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide. Préparez les contenants.

Fendez la gousse de vanille et prélevez les graines. Dans une casserole, versez le liquide, le sucre et les grains de vanille. Portez tout doucement à frémissement en remuant très souvent pour éviter que le fond ne brûle. Ôtez du feu, essorez la gélatine et incorporez la au liquide. Répartissez la panna cotta dans les contenants, laissez refroidir, puis placez au frais pour quelques heures.




Le butin ...


Non Sécotin, je n'ai pas assez de vaisselle ...



La ballade au Donon ...











Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Merci pour ces jolies vues des Vosges !
    J'ai encore pour 10 jours de travail intensif, et à moi les Vosges ! Ce qui est dommage, c'est que c'est chacune son tour, je t'y aurais bien revue. On s'organise un pique-nique de filles en juillet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfait pour moi ! Et bon courage pour le travail intensif ...

      Supprimer
  2. weekend très chargé et dommage que nous n'ayons pas pu nous voir !!!!!!

    à très vite..

    manue :))

    RépondreSupprimer
  3. J'aime le contenant fleuri!!! et non, non, non, on n'a jamais assez de vaisselle (même si parfois, j'essaie de me limiter quand même...mais dans l'idée, je pourrais craquer tout le temps!)...chouettes photos de ta balade, ça donne envie!

    RépondreSupprimer
  4. Row que de beaux contenants !!! Et un beau contenu !!! J'ai du mal moi aussi à doser l'agar agar ... Que de belles photos !!! Allez te voila ressourcée biz

    RépondreSupprimer
  5. Oh la jolie vaisselle... ;) Je comprends tu aies craqué et puis c'est vrai, on n'en a jamais assez. On sait jamais :D!! Je prends note de cette panna cotta qui semble approcher la perfection. Avec l'agar-agar c'est toujours décevant car c'est trop dur. Je ne suis pas une grande fan de gélatine mais bon, de temps en temps, pourquoi pas. Bises!

    RépondreSupprimer
  6. Alors comme çà on se promène par chez moi ? ^^ En Alsace ! d'où tu es originaire... en voilà de sympathiques nouvelles :)
    Enchantée Mamzelle Sécotine !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...