mercredi 16 août 2017

Tranches d'aubergines panées au crumesan, sauce barbecue garantie sans cochonnerie et un peu de mon Canada !

Il a bien fallu qu'on revienne du Canada. Bouhououououou ... J'ai partagé pas mal de petites vidéos sur mon compte Instagram, les photos sont en fin d'article !

Alors je me console avec la bouffe, les aubergines d'ici sont enfin arrivées (grandies sous serre, faut pas rêver non plus !), le maïs frais, les tomates qui ont du goût, les petites courgettes, bref, tous les légumes qui te font l'été mais qui te rappellent qu'il est déjà mi-août. C'est moi ou il y a eu une faille spacio-temporelle cette année ?

Bref. J'avais mis cette recette de coté depuis longtemps, en attendant mes aubergines donc. Ami carnivore, passe ton chemin, même si j'ai résisté à la tentation de nommer ce plat "steaks" d'aubergine. On parle ici de tranches épaisses d'aubergines panées avec un crumesan que j'aime presqu'autant que le vrai parmesan. Le tout cuit au four pour un résultat assez bluffant je l'avoue, c'est moelleux à l'intérieur, croustillant autour, et surtout, ça a beaucoup de goût, ce qui n'est pas toujours gagné avec notre amie l'aubergine.

Je les ai servies avec de la sauce barbecue maison garantie sans cochonnerie et plutôt réussie (dixit Sécotin), mais une sauce tomate classique convient certainement très bien.




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 18 juillet 2017

Crackers multi-graines aux tomates séchées, un peu comme une pizza croustillante !

Quand j'étais petite, j'aurais pu me nourrir de biscuits apéritif et de bonbons. Encore maintenant, j'aime toujours autant ce qui est salé et qui craque sous la dent, le chocolat, et les bonbons gélifiés et acides.

Pour les bonbons et le chocolat, je n'ai pas trouver mieux, mais pour les biscuits apéritif qui craquent sous la dent, cette recette est parfaite !

Elle provient de l'excellent livre d'Angela Liddon, Oh she glows every day, et permet - en plus d'être délicieusement addictive - d'écouler tous les fonds de bocaux de graines. Les graines données ci-dessous sont donc indicatives, à part le chia ou le lin moulu qui vont tenir le tout. A toi de jouer !



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 2 juillet 2017

Terrine de lentilles et sarrasin + salade de carottes aux noisettes

Encore une agréable surprise tirée du livre Sarrasin de Clémence Catz !

Voici une recette couteau suisse comme je les aime. La terrine se mange chaude ou froide, tartinée sur du pain ou nature avec une salade, elle supporte très bien le transport pour partir en pique-nique, et même les grosses chaleurs ! Remarque, pas besoin aujourd'hui, on se croirait en octobre ...

J'avais pensé y rajouter des champignons pour plus de moelleux, n'en ayant plus, je me suis rabattue sur des carottes. Bonne pioche, mais j'essaierai quand même avec des champignons la prochaine fois ;-)

Je l'ai accompagné aujourd'hui d'une salade de carottes aux noisettes. Quand je suis pressée, je me contente d'un assaisonnement à l'huile de noix et jus de citron, mais là, j'ai sorti le grand jeu avec cet assaisonnement crémeux aux multiples saveurs. L'essayer, c'est l'adopter ! Et pas seulement avec des carottes, mais aussi avec du chou ou tout légume un peu dur.



Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 25 juin 2017

Les goûter du dimanche # Fondant waouh ! au chocolat {vegan}

Encore une recette de gâteau au chocolat ? Oui !
Encore un recette estampillée magique ? Oui !

Peut-être as tu remarqué que je publie beaucoup moins en ce moment. Il y a plusieurs raisons à cela ; le tourbillon de la vie, les activités (beaucoup !) dans la vraie vie, et surtout, l'envie de partager des recettes waouh !, des recettes qui m’enthousiasment et que je referai à coup sûr. Et crois moi, j'ai eu pas mal de déception ou de recettes bofbof ces derniers temps ...

Alors oui, ce fondant est une recette waouh ! Sans beurre, lait, œuf, ou ingrédient bizarre et introuvable, il doit sa belle texture à l'étonnante propriété mucilagineuse du sarrasin. Si tu as déjà trempé du sarrasin, tu auras constaté en l'égouttant qu'il est recouvert d'un espèce de gel collant. C'est ce gel qui va lié le gâteau. Hors le temps de trempage des flocons de sarrasin, c'est un gâteau qui ne nécessite qu'une dizaine de minutes de préparation. Waouh je te dis !

Quelques remarques cependant ; ce fondant est fort en chocolat, peut être même trop s'il est destiné à des -grands- enfants ; vous pouvez dans ce cas diminuer la quantité de chocolat, ou utiliser du chocolat au lait. Il est peu sucré, vous pouvez bien sûr augmenter la quantité. Enfin, surveillez attentivement la cuisson. En effet, le fondant est prêt lors qu'un cure-dent ou un couteau en ressort légèrement humide. Au delà, ce ne sera plus un fondant ! Je pense même  tester une cuisson express en 10 minutes la prochaine fois, histoire d'avoir carrément quelque chose qui dégouline, cuisson dans des petites tasses ...




Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 18 juin 2017

Une tarte mousseuse aux groseilles et une balade à Blomberg

En VO, Riebiselschaumkuchen, pour les joueurs de Scrabble, le jackpot !!!

C'est une tarte que je veux faire depuis fort fort longtemps. J'avais la photo du livre dans un coin de ma tête, aussi, quand j'ai vu les premières groseilles ce matin, ça a fait tilt !

Je savais que j'allais certainement aimer ce dessert, mais le résultat va au delà de mes espérances ! Et pourtant, les desserts simples sont si faciles à rater ... Donc ici, on a une tarte aux fruits qui atteint le parfait équilibre -pour moi hein !- : acidité maîtrisée, croûte croustillante et goûteuse, garniture de fruits à peine cuits dans une mousse fondante. A faire et à refaire, ce n'est que le début de la saison des groseilles !





Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...